Bubba Watson intouchable

Par le 14 avril 2014
email
Print Friendly and PDF

Bubba Watson était tout simplement trop fort.

Le joueur de 35 ans a remporté son deuxième Masters en trois ans au terme d’un dernier tour parfaitement maîtrisé (69).

Derrière lui, Jordan Spieth (72) a fait son âge (20 ans). Brillant sur les 7 premiers trous, le Texan s’est ensuite montré de plus en plus nerveux et impatient. Celui qui aurait pu devenir le plus jeune vainqueur du Masters termine finalement 2e à trois coups à égalité avec Jonas Blixt (71)

Même si au sortir du 7, Spieth comptait deux coups d’avance sur Bubba, la suite de ce dernier tour a montré que rien ne pouvait arriver à celui qui totalise désormais 7 titres sur le PGA Tour.

Un drive de 335 mètres au 13 !!

En plus de sa longueur, le Floridien s’est montré très précis sur ses mises en jeu. L’un des coups de cette journée reste sans conteste son drive du 13, une bombe jouée à la corde à 335 mètres.

Sa qualité de putting s’est également beaucoup améliorée cette année comme on avait pu le constater lors de sa victoire au Northern Trust Open en février. C’est simple dans ce dernier tour, Bubba a pris 1-putt sur plus de la moitié des trous, le tout en étant quasiment en « roue-libre » sur les trois derniers.

Le joueur américain qui avec cette qualité de jeu pourrait très bien allez voir plus haut que la 4e place mondiale qu’il occupe ce matin. Son bilan de deux victoires et deux 2e places pourrait même le laisser rêver à une éventuelle place de n°1 mondial. Qui l’aurait cru en début d’année ?

Jimenez trop loin, Kuchar trop juste

Derrière seul 4e, on retrouve avec plaisir Miguel Angel Jimenez (71). Auteur de quatre birdies sur le retour, le cinquantenaire andalou a pu montrer à son partenaire Rickie Fowler (73) comment gérer un dernier tour de Majeur.

Longtemps en position d’attente, Matt Kuchar (74) a finalement ruiné ses espoirs en trouvant l’eau sur la gauche au 13. Même s’il peut s’estimer déçu de ce résultat, il peut néanmoins revendiquer le statut de joueur le plus en forme du PGA Tour avec trois Top 5 consécutifs. Intéressant à trois semaines d’un Players qu’il a remporté il y a deux ans. Lui aussi peut prétendre atteindre le Top 5 cet été.

La suite du Top 10 est peuplée d’anciens n°1 avec Lee Westwood (7e à -1), Rory McIlroy et Bernhard Langer (8e dans le par).

Dans le par également Jimmy Walker qui démontre que sa place de leader de la FedEx Cup n’est pas un gag.

Enfin malgré une belle ficelle pour birdie au 18, Adam Scott (72) s’est montré trop juste pour intégrer le Top 3 qui lui aurait permis de devenir n°1 mondial. Le tenant du titre, leader au soir du 1er tour, termine finalement 15e.

Tiger Woods est donc toujours n°1 mondial….pour le moment.

Leaderboard

A lire également : Le Sac de Bubba Watson

(Credits : AP)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *