Champions Tour : Tom Lehman, les larmes de la victoire

Par le 5 novembre 2012
email
Print Friendly and PDF

A 53 ans Tom Lehman a peut-être connu la plus belle victoire de sa carrière dimanche. Le vainqueur de l’Open 1996 a remporté le Charles Schwab Cup Championship alors que Jim Flick, son coach de toujours vit ses dernières heures, terrassé par un cancer du pancréas.

La veille, un journaliste du PGA Tour avait commis l’incroyable boulette d’annoncer sa mort par erreur. Une mésaventure qui a légitimement chamboulé notre champion conscient qu’un communiqué de la sorte appartiendra bientôt à la réalité : « Ces derniers jours ont été compliqués pour moi. Plusieurs fois, j’ai dû retenir mes larmes sur le parcours cette semaine. Je ne serai pas là aujourd’hui sans lui ».

Ce n’est qu’une fois rentré le dernier putt sur le 18 du parcours de Scottsdale que Tom Lehman a enfoui la tête dans sa casquette pour laisser éclater ses sanglots.
 

Lehman se succède à lui-même

 
Plus tôt dans la journée, il avait pu parler à celui qui a été son entraîneur durant plus de deux décennies. « ll m’a dit : Tout ce que tu as à faire, c’est d’être Tom Lehman ».

Et le champion Américain s’est exécuté avec panache dans ce dernier tour du Charles Schwab Cup Championship. Le dernier tournoi de la saison, dont les points sont doublés, a été le théâtre d’une belle lutte entre Bernhard Langer et Tom Lehman pour la victoire à l’ordre du mérite.

L’Allemand trahi par son putting la veille devait limiter la casse et terminer dans les quatre premiers pour remporter l’Ordre du mérite. Devancé par Jay Haas (-16), Jay Don Blake (-14) Fred Couples et Fred Funk (-13), Langer a dû se résoudre à laisser le champ libre à un impérial Lehman, auteur d’une dernière carte de 65 (-5) pour finir avec six coups d’avance à -22.

Grâce à sa 7e victoire sur le circuit senior Nord-Américain, Tom Lehman devient le premier joueur à se succéder à lui-même dans l’histoire du Champions Tour.

Langer termine 2e devant Fred Couples. A la quatrième place de ce classement final on retrouve la révélation de cette saison Roger Chapman. L’Anglais qui pour son premier tournoi chez les plus de 50 ans avait remporté le premier Majeur de la saison, le Senior PGA Championship. L’ancien joueur du circuit européen, avait récidivé deux mois plus tard en remportant le  British Open Senior.

Une saison 2012 qui avait commencé par une belle histoire et qui s’achève de la même manière…

[box type= »download »] LEADERBOARD[/box]

[box type= »download »] CHAMPIONS TOUR CLASSEMENT FINAL 2012[/box]

 

(Credits Photo : PGA TOUR)

A propos de Monsieurgolf