Dans le sac du vainqueur ! Justin Thomas remporte l’USPGA-Championship

Par le 17 août 2017
email
Print Friendly and PDF

 

Au terme du dernier tournoi majeur de la saison sur le parcours de Quail-Hollow, Justin Thomas a remporté son premier Grand-Chelem. L’américain s’est appuyé sur un driving long et précis pour construire sa victoire, et avait préparé son sac en conséquence pour triompher.

 

Et seulement quelques semaines après Jordan Spieth au Bristish-Open, c’est à nouveau un « Titleist boy » qui s’est imposé sur les très exigeants fairways du parcours de Caroline du Nord. Voici la composition du sac du vainqueur de ce 99e championnat de la PGA :

 

Driver : Afin de trouver le meilleur compromis entre longueur et précision, Thomas a joué son traditionnel Titleist 917 D2, avec une ouverture de 8,5°, et monté en manche Mitsubishi Chemical Diamana BF 60 TX, afin de garder une maîtrise parfaite de ses trajectoires.

 

Bois de parcours : Avec des attaques de Par 5 particulièrement longues et quelques fairways très étroits, le choix d’un Bois 3 917 F2 (15°) et d’un bois 5 915 Fd (18°) s’est avéré précieux, pour permettre un compromis parfait entre longueur et trajectoire.

 

Série de fer : Déjà vainqueur à trois reprises cette saison sur le circuit, Le jeune américain a démontré une confiance absolue en sa série de fer Titleist 716 CB. En version du fer 4 au 9, en shaft Dynamic Gold Tour Issue S400, Thomas a su se montrer agressif, à l’image de cet invraisemblable coup de fer 7 de près de 200 mètres, réussi sur le terrible trou 17 de Quail-Hollow (Par 3).

 

Wedges : Le jeune champion américain avait choisi des « têtes pleines » dès son PW, avec les modèles Vockeys by Titleist. Pour les ouvertures à 46, et 60°, le modèle SM6 était privilégié par le futur vainqueur. Pour les ouvertures à 52 et 56°, club confiance par excellence, « JT » a préféré le confort des modèle SM5.

 

Putter : Pour réussir à dompter les greens de Quail-Hollow, et réussir un faire tomber un putt décisif sur le trou 13 après plus de 10 secondes d’attente sur le bord du trou, Justin Thomas est resté fidèle à son putter Scotty Cameron by Titleist. Le modèle X5 Flow Neck Prototype et ses ailettes pour avoir un balancier parfaitement rectiligne, a fait merveille sur les greens torturés du parcours de Caroline du Nord.

 

Balle : Pour répondre aux caractéristiques de son swing puissant, Justin Thomas a placé dans son sac la Titleist Pro V1x, pour trouver le bon compromis entre puissance et direction. Le modèle « x » de la balle la plus vendue au monde, ayant une coque plus dure, les effets indésirables sont moins présents, et ont permis au champion 2017 d’atteindre plus régulièrement les fairways, et ainsi souffrir moins de la Bermuda Grass.

 

Un sac équilibré et réfléchi face aux caractéristiques techniques du parcours de Quail-Hollow, et surtout une nouvelle fois parfaitement tenu par Jimmy Johnson. Le caddy américain a su apporter son calme et son expérience pour calmer Justin Thomas dans les ultimes moments de tension de ce 99e championnat de la PGA.

 

 

 

 

 

 

 

A propos de Julien Oury

Diplômé de l'école de journalisme de Vichy en 2014, Julien Oury travaille pour Sud Radio, Eurosport, Rugbyrama et le groupe Canal+ depuis 2012. Spécialiste multisports, il aime transmettre l'émotion avant tout, celle qui rapproche les gens. Le golf reste sa passion numéro un, car il fait partie d'une famille de golfeurs.

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *