Fers Aeroburner : Taylormade bichonne les joueurs « moyens »

Par le 18 mars 2015
email
Print Friendly and PDF

TaylorMade-AeroBurner-Irons

Après vous avoir présenté les gammes 2015 des bois Aeroburner et R15 de Taylormade, Monsieurgolf poursuit avec la présentation des fers Aeroburner.

Destinés aux joueurs en progression, la gamme Aeroburner nous réserve quelques bonnes surprises. Avant de vous présenter le mini driver la semaine prochaine, place aux fers Aeroburner.

Le look

Si parfois les changements technologiques ne sautent pas aux yeux, on ne peut pas en dire autant de cette série.

Semelle Aero Burner

La « Speed Pocket » apparue fin 2012 chez Taylormade est toujours là

Evacuons tout de suite la cicatrice qui orne la semelle du club (voir ci-dessus). Pour les non-initiés de la marque, il s’agit de la fameuse Speed Pocket déjà présentes sur quasiment tous les modèles récents de la marque mis à part les fameux Tour Preffered MB utilisés par Dustin Johnson. Ca tombe bien, la gamme Aeroburner ne s’adresse pas à la même cible…si tant est qu’il y ait d’autres joueurs issus de la même planète que DJ.

Sur les anciens modèles, cette Speed Pocket visait à donner un effet ressort à la face pour imprimer plus de vitesse à la balle à l’impact (effet trampoline). Sur le modèle Aeroburner où les lofts sont plus élevés, cette rainure est surtout destinée à faire décoller davantage la balle.

A titre d’information, sachez que les lofts Aeroburner sont respectivement 1° et 1.5° plus élevés que les modèles RSi1 et RSi 2 que vous pouvez trouver sur notre site. Pour le fer 6 comptez un degré d’ouverture de 25.5°, pour le pitching wedge on est à 43°.

Pour ce qui est du look global, il s’agit clairement d’une tête plus grosse et plus épaisse afin d’augmenter la tolérance.

Une gamme facile à jouer qui va loin

Destinée au joueur au-dessus de 15 d’index, cette série se destine « aux joueurs moyens qui veulent de la distance » selon Tomo Bystedt, directeur de l’innovation chez Taylormade.

Aeroburner face slots

Face de club de l’Aeroburner

 

Face Slot RSi

Rainures verticales sur le RSi

Au rayon tolérance, on note l’absence des rainures verticales  sur le modèle Aeroburner. Des « face slots » qui sur les modèles RSi étaient justement chargées de pardonner les balles décentrées « une innovation pas nécessaire sur un modèle à grosse tête comme les Aeroburner. La taille de la tête remplit ce rôle » selon Tomo. Autre avantage, l’absence de cette technologie devrait influer positivement sur le prix

Une arme anti-socket

Bien que nous l’ayons pas encore eue en test, cette série qui sortira le 18 mars renferme d’autres promesses.

hosel

Sole = Semelle ; Grooves = Stries ; Heel = Talon ; Toe = Pointe

Schéma à l’appui, il est alors plus facile d’imaginer l’argument ultime de la marque sur ce modèle.

« Pour avoir le maximum de distance sur ce club nous avons placé le centre de gravité au milieu de la face sur la partie basse (ndlr : pour faire décoller la balle plus facilement).  Mais vu que ce club bénéficie d’un gros hosel et d’un gros talon, nous avons ajouté de l’épaisseur à la tête du club, psychologiquement cela donne confiance aux joueurs intermédiaires. Cela peut notamment prévenir les crises de socket ».

Le mot est lâché, anti-socket. Même s’il ne s’agit là que d’un ressort psychologique, il est vrai que le look à l’adresse est très sécurisant de ce point de vue avec ce système de cône inversé ainsi baptisé par la marque. Comprenez une pointe plus épaisse que le talon. Selon une étude menée par la marque, les design fins comme le Speedblade ou le RSi augmenterait la tendance au « push » (coup raté à droite pour un droitier). De ce point de vue, la gamme Aeroburner est idéale pour éviter cet écueil.

Adresse Aeroburner

Vous l’aurez compris ces fers Aeroburner renferment beaucoup de promesses pour les joueurs dits moyens, le tout a un prix qui s’annonce raisonnable.

Lire également : Drivers, bois et Hybrides Aeroburner et R15

(Credits Photos : Taylormade, Golf WRX)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *