Jordan Spieth frôle l’exploit

Par le 21 juillet 2015
email
Print Friendly and PDF

Jordan SpiethEn course pour le Grand Chelem, Jordan Spieth n’a pas déçu en échouant à un putt du playoff après une carte de 69 lors du 4e tour. Ce n’est donc pas cette année que le joueur de 21 ans réussira ce fameux Grand Slam. Exploit qu’aucun joueur de l’ère moderne n’a réussi à accomplir

Ca y est depuis lundi Jordan Spieth a un autre point commun avec Tiger Woods et Jack Nicklaus

…Celui de s’être cassé les dents sur le Grand Slam, comprenez la conquête des quatre Majeurs la même année.

En 2002, Tiger avait lui aussi « échoué » à l’Open Championship en terminant 28e à Muirfeld. Il y a 55 ans, c’est Arnold Palmer qui avait terminé 2e à un coup de Kel Nagle….c’était déjà sur le Old Course de St. Andrews.

Un coup, comme ce putt de Spieth depuis la vallée des pêchés qui termine quelques centimètres à gauche de l’objectif.

« Je me suis trompé de wedge sur le 18 et sur le 17 je joue un mauvais putt mais je ne vais pas m’autoflageller ».

Coup de fers trop éloignés des mâts ou putting trop approximatif c’est selon. Durant les deux semaines de repos qui s’avancent, notre n°2 mondial ruminera sans doute ses 5 fois 3-putts du vendredi ou son 4-putts du dernier tour sur le 8.

« Mon prochain objectif, la victoire au PGA Championship »

Le Texan pourra en revanche se satisfaire d’avoir montré que son approche du British était la bonne, à savoir jouer le John Deere Classic la semaine qui précède et non le Scottish Open. Une stratégie également payante pour le vainqueur de la Claret Jug Zach Johnson.

« Pour ce qui est de mon rendez-vous avec l’histoire, on verra au PGA Championship. Mon but désormais c’est de remporter trois Majeurs la même année. Tiger l’a fait et Jack a dû le faire aussi ».

Autre objectif avoué il y a quelques mois déjà, la place de n°1 mondial toujours occupée par Rory McIlroy. Un trône qui pourrait vite échoir à Spieth.

Difficile en effet d’imaginer le Nord-Irlandais complètement remis de sa blessure à la cheville pour le WGC Bridgestone Invitational puis le PGA Championship, deux tournois qu’il avait remportés en 2014 et dont il perdrait les points au classement.

Or pour arrêter ce Jordan Spieth-là, la moindre faiblesse est interdite.

Leaderboard The Open Championship

(Credits Photo : AP)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *