Rickie Fowler et Jordan Spieth : Deux garçons dans le vent

Par le 14 juillet 2015
email
Print Friendly and PDF

fowler-spieth-640x360

Vainqueurs ce week-end, Jordan Spieth et Rickie Fowler abordent ce 144e Open Championship dans la position de favoris.

Ils sont américains, ils sont jeunes, pas vraiment l’archétype des vainqueurs de l’Open Britannique.

Pourtant Jordan Spieth et Rickie Fowler sont les favoris des bookmakers à l’aube du 144e Open Championship.

Spieth, 21 ans a remporté ce dimanche sa quatrième victoire de la saison parmi lesquelles deux Majeurs. Le n°2 mondial traîne derrière lui la réputation de joueur sachant tout faire. Capable de survivre dans l’enfer de Chambers Bay ou bien d’enchaîner les birdies sur le parcours du TPC Deere Run, aucun tracé ne semble résister au petit jeu affûté du Texan.

Seul bémol, il n’a joué qu’une seule fois le Old Course, c’était en partie amicale 2011 en marge de la Walker Cup. Son coach, Cameron McCormick, est déjà sur place depuis la semaine dernière pour tenter de palier à cette arrivée que certains jugent « trop tardive » (Paul McGinley).

C’est peut-être sous-estimer l’animal. En effet, alors qu’il n’avait prévu de ne taper que quelques balles lundi à sa descente de l’avion, Spieth s’est aventuré à jouer 9 trous….9 trous qui se sont finalement terminés par une session de 18 trous avec quantité de chips et de putts à la clé.

Fowler déjà dans le bain

La mue de Rickie Fowler a elle été plus lente que celle de son compatriote mais elle est tout aussi spectaculaire. Après ses quatre Top 5 en Majeurs en 2014, le Californien de 26 ans vient de remporter le Players puis le Scottish Open.

SI Butch Harmon est souvent créditer de cette montée en grade, les fans de Rickie doivent également remercier Barry McDonald : « Je l’ai eu comme prof de mes 7 ans jusqu’à mon adolescence. Il avait un enseignement à l’ancienne, pas de vidéos ni rien. C’est lui qui m’a inculqué la variété de mes coups. C’est cette panoplie qui permet de m’exprimer sur les links » rappelle Fowler.

Déjà en course pour la victoire lors de l’Open 2011 au Royal St. Georges, Fowler a récidivé l’an dernier ne s’inclinant que de deux coups face à un Rory McIlroy intouchable.

Ironie du sort cette ascension a commencé la semaine qui a suivi un sondage anonyme parmi les joueurs, lesquels le considéraient comme le joueur le plus surcoté (avec Ian Poulter).

Deux mois plus tard, Rickie est juste n°5 mondial, son meilleur classement en carrière…

Tee Times 1er tour (+1 heure en France)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *