Ryder Cup : Avantage Europe (5-3)

Par le 26 septembre 2014
email
Print Friendly and PDF

-c- Reuters McDowell DubuissonMalgré une bonne prestation des Américains et surtout de leurs rookies, ce sont les Européens qui virent en tête après la 1ère journée (5 à 3).

Difficile de s’y retrouver dans cette Ryder Cup.

En effet, la paire sur laquelle l’Europe fondait le plus d’espoirs a été la paire la plus chahutée. Défaits le matin en quatre balles (1DN) Rory McIlroy et Sergio Garcia ont passé l’après-midi dans le rough. Grâce à trois birdies pour finir, ils arrachent tout de même 1 demi-point qui a certainement fait très mal aux Américains.

Les espoirs des hommes de Paul McGinley reposaient également sur les épaules de l’homme providentiel Ian Poulter. Associé au débutant Stephen Gallacher, les deux hommes ont sombré (5&4) face à la paire de rookies composée de Jordan Spieth et Patrick Reed.

Ian Poulter voit ainsi sa série de 7 victoires prendre fin de manière assez brutale.

Les rookies américains largement au niveau

Le 3e rookie de l’équipe de Tom Watson, Jimmy Walker n’a pas été loin d’être le meilleur joueur américain de cette première journée.

Associé à Rickie Fowler dans les deux sessions, le Texan a cependant dû se résoudre à partager ses deux matches. Celui de l’après-midi face à McIlroy-Garcia (voir ci-dessus) et celui du matin face à Thomas Björn et surtout Martin Kaymer.

Sur sa lancée de Medinah, le vainqueur de l’US Open a bien failli rentrer son approche dès le trou n°1. Son coéquipier Danois a lui été plus discret.

Dubuisson et G-Mac font la paire

Enfin un peu comme il y a deux ans les Européens passeront une première nuit regonflé à bloc après une bonne session de Foursomes (3 ½ à 0 ½ ).

Au repos le matin le premier point a été remporté par la paire Lee WestwoodJamie Donaldson. Affûté, l’Anglais parfaitement rendu la confiance placée en lui par McGinley.

Le deuxième point a ensuite été apporté par LA paire de la journée Henrik StensonJustin Rose. Les deux hommes ont été impériaux infligeant un cinglant 5&4 à la paire Bubba WatsonWebb Simpson en quatre balles.

Le meilleur pour la fin avec la très complémentaire paire formée par Victor Dubuisson et Graeme McDowell. Les deux hommes sont facilement (3&2) venus à bout de la paire Phil MickelsonKeegan Bradley. Un tandem qui avait pourtant reporté son match le matin et était invaincu jusqu’alors en Ryder Cup.

SCORES ET MATCHES DE DEMAIN

(Credits PHotos : Reuters)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *