The Open – 1er tour : Mickelson et Woods au rendez-vous

Par le 18 juillet 2013
email
Print Friendly and PDF

Comme attendu, le parcours de Muirfield aura fait des dégâts dans cet Open Championship 2013.

En effet si Phil Mickelson et Tiger Woods ont répondu présents en scorant -2 (9e), on peut d’ores et déjà écarter Rory McIlroy et Luke Donald de la course à la victoire. Les deux ex-n°1 ayant respectivement rendu des cartes de +8 et +9.

La palme de ce 1er tour est revenue à Zach Johnson, leader grâce à sa carte de 66 (-5).

Les Américains en forme

Tombeur de ce même Zach Johnson dimanche dernier au John Deere Classic, Jordan Spieth (19 ans) nous a encore joué un drôle de numéro avec un score de -2.

De manière générale, une bonne partie du contingent US a fait bonne figure avec neuf représentants dans le Top 10.

Du même pays certes mais pas de la même génération puisque les Dustin Johnson et autres Brandt Snedeker côtoient les vétérans (et anciens vainqueurs) Todd Hamilton, Tom Lehman et Mark O’Meara.

No Pasaran

Réputés comme étant des maîtres du petit jeu, les Espagnols ont été les plus dignes représentants européens dans cette première journée.

Tôt dans la matinée, Miguel Angel Jimenez est longtemps resté leader grâce à ses cinq birdies sur ses neuf premiers trous. L’Andalou, qui a passé l’hiver avec une jambe dans le plâtre, a finalement rendu une carte de 68 (-3 , 4e).

El Mecanico est même devancé d’un coup par son jeune compatriote Rafael Cabrera-Bello. Derrière, Gonzalo Fernandez-Castano est le 3e Espagnol sous le par (-1).

Rien de bon à signaler en revanche côté Sergio Garcia. Auteur d’un bon départ (-2 après 6 trous), le Valencien est finalement rentré au club-house à +4.

Bourdy, toujours en lice pour le cut

Au même titre que Garcia, la journée de Grégory Bourdy avait plutôt bien commencée (-1 après 7 trous).  Malheureusement, le seul représentant français en Ecosse a connu deux accidents avec un triple bogey sur le 8 et un double sur le 12.

Malgré ses deux mésaventures, le Bordelais est à +5, soit toujours en lice pour passer le cut, mission dont il s’est acquitté lors de ses quatre participations à The Open.

A noter que le Bordelais a partagé sa partie avec l’ « ovni » de ce 1er tour en la personne de Shiv Kapur. Le joueur Indien était en effet à -6 après sept trous avant de se calmer et rentrer au club-house à -3.

Enfin, la journée aura coûté cher dans tous les sens du terme à Thomas Björn (+2) et surtout à Charl Schwartzel (+4).

Le Sud-Africain, auteur du coup de la journée avec une sortie de bunker rentrée au 18, a terminé la journée avec 13 clubs dans son sac. La cause ? Un fer violemment expédié contre le sol qui a explosé au contact de celui-ci.

« Je ne m’attendais pas à ce que le sol soit aussi dur. J’ai pas souvent fait ça par le passé, mais quand je l’ai fait ça n’a jamais brisé un club »

L’ancien vainqueur du Masters devrait en être quitte pour une bonne amende.

En ce qui concerne Thomas Björn, c’est peut-être une facture de 80 000$ qui va l’attendre à son hôtel. Le joueur Danois ayant explosé l’objectif d’une caméra après un coup raté (voir vidéo). Welcome to The Open !!

LEADERBOARD

 

(Credits Photo : Andrew Redington)

Hervé MARQUES

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>