The Open – 3e tour : Rory s’envole, Dubuisson régale

Par le 20 juillet 2014
email
Print Friendly and PDF

-c- AP McIlroy

Les années passent mais la recette est la même sur le parcours du Royal Liverpool.

En 2006 déjà, sur ce même parcours d’Hoylake, Tiger Woods avait atomisé les par 5 (-14) pour remporter son 3e Open Britannique.

En 2014, exit l’herbe marron et le fer 2 du Tigre, place au drives surpuissants de Rory McIlroy : -11 sur les 12 par 5 de la semaine dont deux eagles hier au 16 et 18.

Contre ce Rory-là, il n’y a rien à faire, seul lui pourrait se priver d’un 3e Majeur. A 25 ans, il rejoindrait Woods et Jack Nicklaus seuls joueurs de l’ère moderne à gagner trois Majeurs à 25 ans ou moins.

Derrière, le leaderboard est superbe. Seul joueur avec McIlroy à  avoir rendu trois cartes dans les 60, Rickie Fowler pointe à six coups du Nord-Irlandais. Rickie devance d’un coup Sergio Garcia et Dustin Johnson à -9.

Dubuisson nous régale

Et puis surtout, à l’heure où certains ont encore le cœur à célébrer les 15 ans du « craquage » de Jean Van De Velde à Carnoustie, le golf Français montre qu’il a peut-être en son sein un futur vainqueur de Majeur.

Victor Dubuisson, 24 ans seulement, a en effet rendu la deuxième meilleure carte de la journée avec un 68 (-4). Hormis son 74 en ouverture, le Cannois est sur les mêmes bases que Rors.

Même si selon ses dires « Rory est un peu loin pour penser à la victoire »,  Victor nous montre qu’il a tous les coups dans son sac pour espérer être l’un des meilleurs joueurs du monde. Dove Moutain en match-play, Hoyalke en stroke play, deux formules de jeu totalement différentes, deux parcours totalement différents…on ne prétend pas à la victoire sur ses deux tournois sans avoir tous les coups de golf dans son sac.

Gregory Bourdy a lui connu une journée plus difficile(+2). Un score qui le fait rétrograder à la 52e place.

LEADERBOARD

 

(Credits Photo : Getty)

 

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *