Tiger Woods : « Je ne vais pas rejouer avant un moment »

Par le 13 avril 2015
email
Print Friendly and PDF

-c- AP TIger Woods 4th round Masters 201517e de ce Masters, Tiger Woods sort d’une semaine plus que positive. Pas question cependant de le voir reprendre un rythme de joueur régulier du PGA Tour.

Beaucoup de positif avec une grosse frayeur sur la fin. Voici comment on pourrait résumer le Masters de Tiger Woods. Un tournoi qu’il n’était pourtant pas sûr de jouer il y a encore 10 jours.

17e à treize coups du vainqueur Jordan Spieth, le quadruple vainqueur de l’épreuve a bien failli terminer sa semaine sur une mauvaise note sur le trou n°9.

Après un drive égaré en bas d’un arbre, Tiger est allé fracasser sa tête de club contre une racine dissimulée par les épines de pin. Gêné durant 20 minutes, l’ancien n°1 a laconiquement commenté que « l’os était sorti de son logement » et qu’il l’avait « remis à sa place ».

Connaissant le personnage, on en attendait pas moins….

-c- getty Tiger Woods hurts hand Masters

5e au départ du dernier tour, le Tigre va finalement poster un 73, même score que lors de son 1er tour. Là encore, le manque d’efficacité au putting aura été déterminant.

Malgré tout Woods est « fier de ce qu’il a fait (…) mon petit jeu est redevenu ma force principale et c’est très satisfaisant. Je me suis vraiment bougé les fesses pour y parvenir ».

Grâce notamment à ce secteur de jeu ses cartes de 69 et 68 auraient même pu être meilleures.

Peut-on se risquer à parler d’un retour au premier plan ? Difficile à dire. Une chose est sûre, il ne faut pas sous-estimer sa capacité à rebondir.

Autre chose certaine, le joueur de 39 ans va mettre entre parenthèse son retour à la compétition

« Je ne vais pas rejouer avant un moment. Je vais prendre du repos ».

En langage Tiger, cela équivaudrait à « je vous ai montré que je peux revenir à un bon niveau en peu de temps. La prochaine fois que je reviens, ça sera pour gagner ».

Une prochaine fois qui pourrait être lors du Players Championship au TPC Sawgrass du 7 au 10 mai. Un parcours qui n’a jamais trouvé grâce aux yeux de Tiger mais où il s’était pourtant imposé en 2013.

D’ici là Tiger Woods « va s’entraîner encore plus ». Pour quel résultat ? Réponse peut-être dans un mois.

A lire également : Jordan Spieth « veut se confronter à Rory McIlroy »

(Credits Photos : Getty)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *