US Open – 2e tour : Ce qu’il faut retenir

Par le 20 juin 2015
email
Print Friendly and PDF

-c- getty Reed

Stats’, coulisses, déclarations, voici les choses à retenir du 2e tour de ce 115e US Open.

Sur un air de Ryder Cup : Les deux nouveaux co-leaders à -5 Jordan Spieth et Patrick Reed constituaient la paire américaine la plus solide de la dernière Ryder Cup.

Patrick Reed, leader « déçu » : Malgré sa position de leader Patrick Reed s’est dit déçu de sa partie. Son dernier 3 putts sur le 18 n’y est pas étranger. « J’ai tenté de sauver le par toute la journée sur ce parcours Mickey Mouse ». Le 15e joueur mondial se dit tout de même « très satisfait de son driving ». On le serait à moins avec 23/28 en fairways touchés sur les deux premiers tours. Une réussite qu’il attribue à son nouveau Callaway XR.

« Le trou le plus débile que j’ai joué » : Jordan Spieth n’a pas été tendre avec le 18 de Chambers Bay sur lequel il a fait double bogey.

De justesse pour Rory McIlroy : Un temps à trous coups de la tête, le n°1 mondial a frôlé la correctionnelle en passant le cut d’un coup. Rory a en effet très mal finit sa partie avec 4-putts au 17 (double bogey) et un bogey sur le 18. Le Nord-Irlandais compte 9 coups de retard avant le week-end.

Le malaise de Jason Day : Dans la même partie que Jordan Spieth, Jason Day s’est fait une petite frayeur. L’Australien est tombé à terre lors du dernier trou de sa partie (n°9). Day a tout de même réussi à sauver le bogey pour terminer sa journée dans le par. 9e à trois coups de la tête, le n°10 mondial est toujours en course pour remporter son 1er Majeur. Ces « syndromes de vertige », le joueur de 27 ans en souffre depuis 2010 selon sa femme Elin. Ces gros coups de mou l’avait contraint à l’abandon lors du WGC Bridgestone de l’été dernier.

« C’est comme si on puttait sur des brocolis » : Jamais avare de bons mots en conférence de presse Henrik Stenson a eu cette formule pour qualifier les greens de Chambers Bay. Greens sur lequel il a besoin de 38 putts, 11 de plus que la veille. « Sur le 9, j’avais l’impression de putter sur la lune ». Leader après le 1er tour, le Suédois a rendu une carte de +4 ce vendredi. Une journée difficile qui le relègueà la 12e place à seulement quatre coups des leaders….comme Alexander Lévy.

Lévy 12e, Dubuisson éliminé : Solide en Majeur la saison dernière Victor Dubuisson (+7) rate le cut de deux coups. Alex lui occupe la 12e place pour son 1er US Open. 62e mondial avant cette semaine, un bon week-end pourrait lui permettre éventuellement de se rapprocher voire d’intégrer le Top 50 mondial.

« Alexander a fourré dans tous les sens » : La formule est signée du papa d’Alex impressionné par les 27 putts pris par son fils lors du 2e tour. Sa brillante carte de 69 l’est encore plus lorsqu’on sait qu’il a démarré par un double bogey au 1, le trou le plus abordable de ce parcours selon lui. « Après ça je me suis dit sois tu pètes un plomb ou tu t’accroches et tu fais le job ». (Equipe.fr)

La folle remontée d’Oosthuizen : En signant la meilleur carte du jour (-4), Louis Oosthuizen a brillamment rattrapé son entame délicate (+7)…malheureusement pour le public ses partenaires Rickie Fowler (+3) et Tiger Woods (+6) ne lui ont pas emboîté le pas.

Fowler, Woods et Kaymer dehors : Le vainqueur du Players et les deux anciens n°1 mondiaux ont raté le cut de cet US Open. L’Allemand n’a été éliminé que d’un coup. Un coup d’arrêt pour Rickie qui restait sur 4 Top 5 lors des Majeurs 2014 et une 12e place au Masters de cette année. Cut raté également pour Bubba Watson qui s’était pourtant bien « reposé » pour l’un des objectifs Majeurs de sa saison.

Pire total de Tiger Woods sur 36 trous +16 : Même s’il a fait mieux que la veille (76 contre 80), l’ancien n°1 mondial a posté son plus mauvais total sur 36 trous en Majeur. Seul quatre joueurs ont fait pire.

Tiger « va continuer à travailler » : « Sur un parcours comme celui-ci, vous êtes très exposé. Il faut être très précis et bien réglé, ce qui n’est pas mon cas. IL fat que je m’améliore et que je travaille en vue du British Open » a commenté le joueur qui va très certainement sortir du Top 200 mondial au classement publié lundi.

37 putts pour Tiger !! : « J’ai mieux tapé la belle qu’hier mais je n’ai rien rentré » a commenté Tiger Woods qui rate son 2e cut dans un US Open après Winged Foot en 2006. Ses 37 putts du 2e tour y sont certainement pour beaucoup.

LEADERBOARD 115e US OPEN – Départ à 22h55 heure française

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *