US Women Open : In Gee Chun crée la (belle) surprise

Par le 13 juillet 2015
email
Print Friendly and PDF

-c- AP In Gee Chun US Women Open

Première tentative et première victoire pour In Gee Chun à l’US Women’s Open. Grâce à un superbe finish la Coréenne de 20 ans s’impose devant Amy Yang et Stacy Lewis.

Après Hyo Joo Kim à Evian, voilà la Corée qui nous sort un autre phénomène de son inépuisable réservoir.

In Gee Chun, 20 ans, n’est pourtant pas une inconnue dans son circuit coréen. Joueuse élue la plus populaire, elle ne compte pas moins de huit victoires sur le KLPGA Tour dont trois cette saison. Ajouté à cela, une victoire en Majeur sur le circuit Japonais cette saison et vous comprendrez que la nouvelle n°10 mondiale n’a rien d’une Birdie Kim.

Kim, qui comme Chun avait remporté l’US Women’s Open à sa première tentative il y a dix ans…et qui n’a plus rien fait depuis, même pas un Top 10.

Stacy Lewis et Amy Yang, les maudites de l’US Open

Partie avec quatre coups de retard sur la leader Amy Yang, Chun recolle très vite grâce à un aller bien négocié (-2) sur ce très beau parcours du Lancaster Country Club que les joueuses découvraient.

Même si elle était passée à un putt près de la victoire sur le LPGA Tour en octobre dernier, peu imaginaient In Gee Chun capable de perturber le duo de la dernière partie composé d’Amy Yang et Stacy Lewis.

La Texane qui rate finalement le coche et qui court toujours après une victoire sur le LPGA Tour depuis un an. Lewis qui perd cet US Open « à cause de deux mauvais » swings qui lui ont coûté deux double-bogeys (5 et 15). Elle termine finalement 3e à coups de la tête en compagnie d’Inbee Park.

La n°1 mondiale, qui une fois n’est pas coutume, « a très mal putté » dans ce Majeur.

Michelle Wie, héroïque tout simplement

Quant à Amy Yang, elle signe là son 5e Top 10 sur les six dernières éditions de l’US Women’s Open. Une 2e place à un coup presque inespérée tant elle semblait prise par l’enjeu ce dimanche.

Une pression retombée au 14 après l’abandon de sa place de leader. De nouveau libérée, la double vainqueur sur le LPGA Tour enchaîne eagle 16 et birdie 17. Il s’en faut même de quelques centimètres au 18 pour le playoff.

Offensive jusqu’à la fin, In Gee Chun termine radieuse gagnante du 3e Majeur de la saison et grimpe de dix places au classement mondiale (10e).

Une semaine de majeur de laquelle sortiront grandit deux joueuses. Brooke Henderson et Michelle Wie.

Cinquième de l’épreuve, la Canadienne a pour quelques dollars scellé ses droits de jeu pour le LPGA Tour en 2016 (via le Top 40 de la Money List).

Enfin Michelle Wie, sur une jambe toute la semaine à cause d’une inflammation à la hanche gauche, a brillamment défendu son titre en terminant 11e , un coup devant Lydia Ko.

La joueuse Hawaïenne qui a même frôlé l’albatros en tapant le mât sur le par 4 driveable du 16.

Petite déception pour nos françaises. Karine Icher, la seule à avoir franchi le cut termine 56e. Gwladys Nocera et Céline Boutier n’avaient pas réussi à se qualifier pour le week-end.

LEADERBOARD 70e US WOMEN’S OPEN

(Credits Photos : AP)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *