AT&T National : Apocalypse Woods

Par le 1 juillet 2012
email
Print Friendly and PDF

Phil Mickelson aurait adoré jouer ce 3e Tour de l’AT&T National. Lefty, qui s’était plaint de l’indiscipline du public le mois dernier, aurait pu expérimenter le fait de jouer devant une dizaine de spectateurs. C’est en effet sur un parcours du Congressional déserté par le public après un violent orage, que Tiger Woods s’est hissé à la 2e place du tournoi. Le Tigre seulement devancé d’un coup par Brendon De Jonge, leader après trois tours pour la première fois de sa carrière.

 

Woods jouant 18 trous devant 100 spectateurs, cet AT&T National nous aura au moins offert une scène qu’on pensait ne plus jamais voir. Seuls quelques téméraires ont donc  pu voir Tiger rendre une carte de 67 sans bogey. Un score qui lui permet d’occuper la 2e place à égalité avec Bo Van Pelt (67) et Seung-Yul Nog (69). Hunter Mahan, seule pointure à pouvoir inquièter le Tigre, rétrograde à un coup de Woods après être passé à côté de son moving day avec une carte de 73. Autre bonne nouvelle pour Woods, son putting s’améliore de jour en jour. 29 putts jeudi, 27 vendredi et seulement 25 hier, seuls deux joueurs ont joué moins de putts que l’Américain sur les greens de Bethesda.

 

Le putting, un domaine dans lequel excelle Brendon De Jonge cette semaine. Le Zimbabwéen, en course pour sa première victoire sur le PGA Tour, a posté autant de birdies qu’il y avait de spectateurs qui suivaient sa partie : Trois ! Kate Mahan (la femme d’Hunter) était même seule pour assister à son dernier oiselet sur le green du 12.

Dans ces conditions dignes d’un champ de guerre, c’est logiquement le vétéran de la Navy Bill Hurley qui a réalisé la meilleure carte avec un 66. Retour à la normale prévu pour dimanche, avec peut-être la troisième victoire de Tiger Woods cette saison.

(Credits Photo : Associated Press)

[box type= »download »] LEADERBOARD[/box]

A propos de Monsieurgolf