Un printemps qui s’annonce en mode majeur

Par le 15 avril 2022
email
Print Friendly and PDF

Même si la saison a déjà commencé depuis plusieurs semaines, le printemps des tournois Majeurs sonne comme le début des véritables hostilités. Avec des valeurs montantes aux dents longues, et une génération de champions encore et toujours en quête de gloire, le spectacle s’annonce haletant. À commencer par la victoire aux Masters d’Augusta d’un certain Scottie Scheffler, mais aussi marqué par le retour d’un joueur toujours à part …

Son ombre planait déjà depuis quelques jours sur les fairways de l’Augusta National. Une silhouette qui ne passe jamais inaperçue, tant le bonhomme a changé l’histoire du golf mondial. Dans l’anonymat, ou presque, Tiger Woods a éprouvé sa jambe meurtrie par un accident de voiture il y a un an de cela, sur le parcours vallonné de l’Augusta National. Pouvait-il d’ailleurs exister le moindre doute sur la participation du quintuple vainqueur de l’épreuve, à partir du moment où il a imaginé être de la partie. Sans avoir pu s’étalonner sur le début de la saison, et sans voiturette pour protéger sa jambe, le Tigre a donc fait son retour tant attendu dans les bois fleuris de Géorgie, avec plus ou moins de réussite sportive. Mais l’essentiel était ailleurs et le monde du golf va enfin retrouver son icône !

Tiger Woods Taylormade

Le Tigre prêt à affronter la meute de prétendants

Mais peut-on raisonnablement envisager un succès de Tiger Woods armé de ses clubs TaylorMade dans cette épreuve ou dans les suivantes, tant la densité de joueurs capables de remporter un Majeur est devenue importante. Jamais à l’abri d’une surprise, ces tournois si particuliers vont accueillir une horde de prétendants tous plus forts les uns que les autres. Aux vainqueurs passés comme Dustin Johnson, Jon Rahm, Rory Mc Illroy, Hideki Matsuyama (tenant du titre à Augusta) et consorts, il faut ajouter les joueurs qui rêvent de remporter enfin leur premier titre de gloire, comme Justin Thomas, Xander Schauffele, Ricky Hatton ou encore Victor Hovland, toujours si réguliers dans les grands rendez-vous.

Un Scottie Scheffler sur sa lancée ?

Et que dire de Scottie Scheffler, la nouvelle star du golf mondial qui a détrôné l’espagnol Jon Rahm de la première place au classement mondial avant de remporter le Masters ? Quasi inconnu il y a encore quelques mois, l’américain renverse tout sur son passage depuis le début de l’année, et son ascension irrésistible lui permet d’arriver fort d’une confiance immense pour la suite de la saison. De là à imaginer le garçon capable de réaliser un Grand Chelem calendaire paraît improbable… mais son évolution sportive est tellement folle, que plus rien ne paraît impossible dorénavant.

Quoi qu’il arrive, ce printemps de Majeurs est attendu de tous comme un sommet du jeu. Avec des moyennes de scores toujours plus impressionnantes et des types de jeu tournés vers l’attaque, la saison du Grand-Chelem 2022 peut devenir une référence. L’histoire va une fois de plus s’écrire devant nos yeux, alors profitons de cette génération exceptionnelle qui commence à peine à exploser en plein jour.

A propos de Mathieu

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.