US Open 2022 : Le Majeur le plus difficile attend son nouveau champion

Par le 8 juin 2022
email
Print Friendly and PDF

Du jeudi 16 au dimanche 19 juin 2022 se déroule la 122ème édition de l’US Open, 3ème levée du Grand Chelem de la saison. Un tournoi de golf à la réputation légendaire, connu pour être le Majeur le plus difficile, avec des parcours préparés pour résister aux meilleurs joueurs. Sur le parcours du Country Club de Brookline dans le Massachusetts aux Etats-Unis, les roughs seront une fois encore épais, pour opérer une sélection drastique.

Le joueur espagnol Jon Rahm, ancien numéro 1 mondial, a attendu pas mal de temps avant d’épingler enfin un Majeur à son palmarès. Et pour renforcer cette longue disette, l’héritier de Severiano Ballesteros ou autre José-Maria Olazabal, s’est offert le plus difficile d’entre eux l’an passé, l’US Open ! Ce tournoi mythique va cette année connaître sa 122ème édition dans une ambiance particulière entre joueurs du PGA Tour et ceux pointés du doigt pour avoir fait le choix de rejoindre la lucrative league LIV Golf. Pourtant, c’est une fois encore la crème de la crème du golf international qui va arpenter les étroits fairways du parcours du Golf and Country Club de Brookline. Ce parcours accueille pour la 3ème fois l’épreuve, les précédentes éditions ayant eu lieu en 1913 et 1963. Il retrouve le label US pour la première fois depuis 1988 et la victoire de l’américain Curtis Strange. Cette année, 156 joueurs partiront à l’assaut de ce mythique parcours du Massachusetts, avec l’ambition de stopper l’incroyable première moitié de saison du tout nouveau meilleur joueur du monde, Scottie Schefler.

Une domination américaine quasi sans partage dans son épreuve reine

Le vainqueur du Masters 2022 écrase de toute sa classe le circuit américain et le classement de la FedEX Cup. Chacune de ses sorties le positionne dans les Top 10. Une régularité incroyable qui peut lui offrir une seconde ligne majeure à son palmarès 2022 exceptionnel. Et si le British Open fait rêver tous les joueurs européens, l’US Open est l’épreuve de prédilection des joueurs américains, séduits par le défi toujours redoutable de parcours difficiles et aux roughs infernaux. Si Jon Rahm est le tenant du titre, les 6 éditions précédentes étaient à mettre au crédit des soldats de l’Oncle Sam. Ce palmarès, outrageusement dominé par les USA depuis toujours, plus encore que n’importe quel autre tournoi au monde, représente une motivation supplémentaire pour les Européens. Rory McIlroy, toujours très à l’aise dans l’atmosphère hostile de ce tournoi, a eu plus d’une fois l’occasion d’y sublimer son jeu. Vainqueur en 2011, le nord-irlandais est en grande forme au moment de se rendre à Brookline, lui qui détient toujours le record du plus bas score de l’épreuve sur 4 tours (-16).

Grâce à sa superbe victoire à l’Open des Pays-Bas fin mai, Victor Perez retrouve lui aussi son meilleur niveau ces dernières semaines et a réussi à obtenir une exemption pour participer au grand rendez-vous américain pour la 3e fois de sa carrière, avant d’enchainer avec The Open dans quelques semaines. Fort d’une confiance retrouvée, le français espère reprendre sa progression après une année difficile et enfin réussir un résultat probant en tournoi Majeur. Quant à lui, Tiger Wood a déclaré forfait, n’étant toujours pas complètement remis de l’accident de voiture qui avait failli lui coûté la vie en 2021. Il espère être prêt pour le JP McManus Pro-Am qui aura lieu en Irlande les 4 et 5 juillet prochain, ainsi que pour The Open à la mi-juillet, qui se tiendra à St Andrews.

A propos de monsieurgolf magazine

1 Commentaire

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.