Bay Hill – 1er Tour : Justin éclipse Tiger

Par le 22 mars 2013
email
Print Friendly and PDF

Ce matin Justin Rose pourrait être mis en examen pour crime de lèse-majesté.

Partageant la partie de Tiger Woods, le n°5 mondial a pris la tête en jouant -7, soit quatre coups de mieux que le Tigre. Une performance qui l’étonne lui-même.

« Si vous m’aviez dit que je jouerai 65 ce matin, je vous aurai répondu « après quel trou ? » a ironisé le Britannique qui n’a jamais vraiment brillé dans cet Arnold Palmer Invitational.

La preuve en chiffres puisque c’était seulement sa 6e carte sur 31 rendue dans les 60 sur ce parcours. Un score qu’il a confié devoir en grande partie à son putting, secteur de jeu qu’il a énormément travaillé ces derniers mois.

Parti du 10, et malgré une entame au ralenti, le joueur Anglais a construit son score sur le retour avec quatre birdies consécutifs du 4 au 7. Un score de 65 qui aurait pu être égalé par John Huh avec un birdie sur son dernier trou. Malheureusement pour lui, c’est un bogey que le rookie de l’année 2012 a concédé, le repoussant à la 2e place à deux coups de Rose. John Rollins et Brad Fritsch suivent à la 3e place à -4 (68).

Woods « content d’avoir bien scoré »

Dans une journée où le rough de Bay Hill a fait pas mal de dégâts chez les favoris, la journée de Tiger Woods est à ranger au rang des satisfactions.

« Il y a des jours difficiles comme ça. Ce matin, c’était assez humide et tout n’a pas fonctionné mais j’ai bien scoré et je suis toujours en course dans le tournoi. J’ai bien scoré même si j’ai également laissé échapper quelques coups »  a analysé Woods qui a même occupé furtivement la tête après son eagle au 16.

L’enseignement principal concernant Tiger est évident : Ses mauvais rounds sont de nouveau très bons et son putting peut lui permettre de rester au contact des leaders, comme ça a été le cas lors de cette première journée à Bay Hill. Un tournoi qu’il pourrait remporter pour la huitième fois, et ainsi retrouver la place de n°1 mondial.

Woods est notamment accompagné à la 5e place par Ryo Ishikawa, Bill Haas, Nick Watney et surtout Thornbjorn Olesen. Le jeune Danois qui est incontestablement en train de franchir un cap en cette année 2013.

Snedeker en manque de rythme

Mettre Brandt Snedeker au rang des déceptions n’aurait pas vraiment de sens. Le leader de la FedEx Cup faisait en effet son retour après cinq semaines d’arrêt et n’a pu faire mieux qu’une carte de 76, dont un triple bogey sur le 17.

On est en revanche beaucoup plus surpris du 80 réalisé par Webb Simpson. L’Américain, auteur pourtant d’un début de saison très correct, a éteint toutes les lumières sur le parcours floridien avec six bogeys et un double.

Une première journée à oublier également pour Phil Mickelson, qui finit sur deux fois 3-putts pour rendre une carte de 73 (+1). Sergio Garcia, Graeme McDowell et Ian Poulter ont quant à eux rendu une carte dans le par.

La victoire est encore moins d’actualité pour Keegan Bradley (+2), Bubba Watson (+2) et Ernie Els (+3).

LEADERBOARD 2e Tour sur Golf + à 20h (Live)

[ooyala code= »dpcjRkYTrr0bUtZ5VGBgd63nBLLiO777″]

(Credits Photo : AP)

A propos de Rédaction Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.