Bay Hill : Victoire pour Tiger Woods !!

Par le 26 mars 2012
email
Print Friendly and PDF

Le monde du golf attendait ça depuis longtemps. Deux ans et demi après sa dernière victoire, Tiger Woods remporte un nouveau succès sur le PGA Tour. Grâce à un dernier tour plein de maîtrise, Tiger remporte l’Arnold Palmer Invitational avec cinq coups d’avance sur Graeme Mc Dowell.

 

Pour triompher de ce tigre-là, il fallait lui mettre la pression d’entrée. G-Mac a fait tout le contraire en lui ouvrant la cage avec un double bogey concédé sur le premier trou. Woods a beau être en reconstruction, on ne lui laisse pas trois coups d’avance un dimanche sur un parcours où il s’est imposé à six reprises. Jamais durant cette journée, le Nord-Irlandais n’a semblé en mesure de chatouiller la patte de l’ex-n°1 mondial et ce,  malgré deux sursauts au 3 et surtout un superbe putt pour eagle de quinze mètres au 6 : « Je n’ai jamais pu me mettre à sa hauteur aujourd’hui. Je ne regrette rien, aujourd’hui j’ai juste perdu contre un joueur plus fort que moi ».

 

Woods tue le suspense

 

Coups de fer moins précis, mauvaises lectures sur les greens, McDowell subit en effet la loi d’un parcours rendu difficile par le vent et par le positionnement des drapeaux. La loi justement, c’est Tiger qui l’impose. Dix greens touchés sur les dix premiers trous, fade, draw, Woods ne montre aucune faille. Un aller joué en 33, ne fait mieux. Meilleur joueur de la semaine au driving, en greens touchés, sur les par 4 et les par 5, cette année Woods n’attendra pas d’être sur le green du 18 pour sceller son septième succès chez Arnold Palmer. Pour la première fois depuis le Masters 2010, Woods parvient à rendre quatre carte sous le par dans un tournoi. Pas de journée sans pour Tiger cette semaine, qui s’offre par la même occasion sa 72e victoire en carrière sur le PGA Tour : « Celle-là elle fait vraiment du bien » a déclaré Woods à la sortie du 18. Quelques instant plus tôt, les caméras avaient saisi l’émotion sur le visage de Tiger Woods au moment de lire son avant dernier putt, des images qui feront certainement faire le tour du monde. « Les conditions était dures aujourd’hui, Arnold ne nous a pas facilité la tâche avec les drapeaux (…) les bonnes sensations de cette semaine, je vais essayer de les faire voyager jusqu’à Augusta pour m’imposer là-bas » a confié Tiger quelques instants après sa victoire.

 

Els rate le coche

 

Derrière, aucun des poursuivants du duo Woods-McDowell ne brille dans ce dernier tour. Outre la victoire de Tiger Woods, le principal enjeu de cette journée était de savoir si Ernie Els parviendrait à terminer seul 3e place pour se qualifier pour le Masters. Un scénario que le Sud-Africain a touché du doigt jusqu’à la fin puisque derrière les deux hommes de tête, le reste du Top 10 s’est tenu en deux coups toute la journée. Mais trahi par un putting qui avait fait merveille la veille, Big Easy rend finalement une dernière carte de 75 pour finir 4e à égalité avec six autres joueurs à -5. Cette place de seul 3e dont il rêvait, c’est Ian Poulter qui s’en empare malgré une dernière carte de 74.

Dans ce Top 10, coup de chapeau à l’Américain Bud Cauley qui signe son premier Top 10 sur le PGA Tour. Le rookie de 21 ans avait déjà signé quatre Top 30 en huit départs avant cette semaine.
De son côté, Johnson Wagner en terminant à la 4e place a encore une fois montré qu’il était plus qu’un simple sosie de Magnum. Le vainqueur du Sony Open est d’ailleurs en tête d’un classement FedEx où Woods apparaît désormais en 7e position.

A noter que Tiger, dont c’était le huitième jour de golf consécutif après son abandon à Doral (practice round à Augusta, Tavistock Cup, Bay Hill), ne s’alignera pas la semaine prochaine à Houston pour s’économiser en vue du Masters la semaine suivante.

(Credits photo – Getty)

[box type= »download »] Leaderboard[/box]

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.