BMW Championship : Woods en vacances à Conway Farms ?

Par le 12 septembre 2013
email
Print Friendly and PDF

Objectif Top 30 cette semaine pour les 70 survivants de la FedEx Cup.

Une mission d’autant plus délicate dans ce BMW Championship que les joueurs vont évoluer sur un parcours qui accueille pour la première fois une étape du PGA Tour : Conway Farms.

Situé à 50 km au nord de Chicago, ce parcours est célèbre grâce à Luke Donald, membre sur ce parcours depuis plus de dix ans.

Ce links à la sauce Tom Fazio sorti de terre en 1991 donne la primeur aux bons joueurs de wedge. Rater votre zone sur le green et c’est un up and down des plus délicats qui vous attend.

Luke Donald en terrain connu

Autre élément de casse-tête : La météo.

Les joueurs ont en effet découvert ce parcours avec un vent de sud et une température supérieure à 35°, du jamais vu ou presque dans la région à cette période de l’année.

Or à partir de vendredi, les prévisions annoncent un vent de nord avec des températures comprises entre 15 et 20°.

Luke Donald, qui écume le parcours depuis ses années de fac, possède là l’avantage de le connaître dans les deux configurations même si la préparation PGA Tour reste un paramètre inédit pour tous, y compris pour l’ancien n°1 mondial.

Affichant « à peine » 6600 mètres des départs les plus réculés, ce par 71 promet un joli final avec notamment le 15 (par 4 driveable) et le 18 (par 5 atteignable en 2).

Les enjeux mathématiques vont donc trouver un terrain idéal pour nous donner un maximum de spectacle.

Risque de surchauffe pour Stenson ?

En effet, des joueurs comme Bubba Watson (40), Rory McIlroy (41), Graeme McDowell (48), Ian Poulter (52), Luke Donald (54), Ernie Els (70) vont devoir attaquer s’ils veulent avoir leur tee-time à East Lake pour la grande finale.

Pour les meilleurs, l’objectif consiste à être présent dans le Top 5 avant le Tour Championship. Si tel est le cas, ils auront leur destin entre leurs mains pour repartir d’Atlanta avec le chèque tant convoité de 10 millions de dollars.

Un classement qui pour l’heure est dominé par Henrik Stenson devant Tiger Woods, Adam Scott, Matt Kuchar et Graham DeLaet.

Vainqueur de l’étape précédente il y a deux semaines, le Suédois est le joueur le plus chaud au monde depuis deux mois. Il sera intéressant de voir si cette semaine de repos n’a pas cassé sa dynamique pour faire apparaître une certaine fatigue. L’actuel 6e joueur mondial enregistre en effet son 24e départ de l’année tous circuits confondus. A l’opposé, il n’a fallu que 11 tournois du PGA Tour à Steve Stricker pour se hisser à la 8e place de la FedEx Cup.

Leader également de la Race to Dubai, Stenson pourrait bien devenir le 1er joueur de l’histoire à faire le doublé Race to Dubai – FedEx Cup.

Woods démotivé ?

L’’autre attraction de cette semaine sera la comportement de Tiger Woods. Accrocheur lors du Barclays (2e) malgré ses problèmes de dos, le n°1 mondial est apparu beaucoup plus las il y a deux semaines au Deustche Bank Championship.

Un tournoi achevé à la 65e place, soit son deuxième pire résultat en carrière sur quatre tours après sa 78e place à Firestone en 2010. Un finish en roue-libre le week-end signe peut-être qu’une 3e FedEx Cup ne le consolerait en rien de ses rendez-vous ratés en Majeurs en 2013.

Le Tigre, qui ne maîtrise que trop bien les calculs en vigueur dans cette FedEx Cup, est-il en mode gestion avant le verdict d’East Lake ? Est-il vraiment démotivé ?…Réponse cette semaine

1er tour à partir de 21h sur Golf +

 

 

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.