Bobby Jones

Par le 7 mars 2010
email
Print Friendly and PDF

Robert Tyre Jones Jr., dit Bobby Jones, né le 17 mars 1902 à Atlanta et décédé le 18 décembre 1971 à Atlanta, était un joueur de golf américain.

Surnommé le « Mozart du golf », il remporta quatre fois l’US Open (1923, 1926, 1929 et 1930), trois fois le British Open (1926, 1927 et 1930), cinq fois le championnat amateur des États-Unis (1924, 1925, 1927, 1928 et 1930) et une fois le championnat amateur de Grande-Bretagne (1930).

Il ne disputa que 53 tournois lors de sa carrière (1916-1930) et en remporta 23.

Il refusa le statut de joueur professionnel préférant se consacrer à ses études d’ingénieur. Il s’aligna ainsi sur le circuit amateurs et professionnel. En 1930, il boucle le grand chelem en gagnant l’US Open et le British Open chez les pros et les amateurs. Après cet exploit inédit, il préféra mettre un terme définitif à son étonnante carrière. Il reste dans les mémoires comme le golfeur le plus adulé de l’histoire.

Il initie la création du tournoi des maîtres (Masters) en 1934 avec la construction du prestigieux parcours Augusta National.

Avec Benjamin Franklin (1759), il est le deuxième américain à avoir reçu le prix honorifique du « Freedom of St-Andrews », ville berceau du golf. C’était en octobre 1958.

A propos de Olivier DOAN

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.