Canadian Open – 1er Tour : Piercy premier, Els lessivé

Par le 27 juillet 2012
email
Print Friendly and PDF

A l’instar de Stacy Lewis à Evian, Scott Piercy a lui aussi connu un 1er tour record au Canadian Open. Déjà 3e il y a deux semaines au John Deere Classic, l’Américain de 33 ans a signé une carte de 62 sur le tracé de l’ Hamilton Golf & Country Club. Il égale par la même le record du parcours établi en 1991 lors du Ontario Amateur par Warren Sye, lequel est d’ailleurs toujours amateur.

Piercy (-8) se place donc en tête de cet Open du Canada grâce notamment à deux eagles sur les deux par 5 de ce court par 70. « Average » du tee au green, celui défendra son titre (son seul sur le PGA Tour) au Reno Tahoe Open la semaine prochaine a surtout été magique sur les greens avec 24 putts !

Greg Owen, un putt de plus, pointe lui à la 2e place à -7. Journée mouvementée pour l’Anglais parti du 10. Owen, +3 après deux trous, a posté 4 birdies sur son aller pour se rétablir avant de jouer un retour en 29. C’est la meilleure carte dans la carrière du Britannique, auteur jusque-là d’une saison 2012 un peu terne avec deux Top 10 en 19 départs.

 

Els fatigué, Singh remonte le temps

 

Héros il y a quelques jours au Royal Lytham, Ernie Els s’est mis en danger pour le cut en rendant une carte à +2. Partageant le même sponsor que celui du tournoi, le Sud-Africain s’était peut-être engagé de longue date sur un parcours qui aurait dû lui convenir. Dans la même partie, Vijay Singh va peut-être bientôt figurer au rang des favoris pour le prochain PGA Championship dans deux semaines. Le grand Fidjien, 9e la semaine dernière à The Open, est encore bien parti pour son 3e Top 10 en deux mois. Petite déception pour le troisième homme de cette partie Matt Kuchar. Le vainqueur du Players  rend une carte de « seulement » -3 après avoir commencé sa journée par cinq birdies de suite du 1 au 5.

Enfin dans la partie 100% vainqueurs de Majeurs, c’est Charl Schwartzel qui s’en est le mieux sorti avec un -5. Ben Curtis est à +3 tandis que Jim Furyk, dernier vainqueur sur ce parcours, termine lui dans le par. Même score pour l’un des héros du dernier « British » Brandt Snedeker.

[box type= »download »] LEADERBOARD[/box]

(Credits Photo : Associated Press)

A propos de Monsieurgolf