Crépage de chignon sur le LPGA Tour

Par le 15 octobre 2012
email
Print Friendly and PDF

Il y avait les swing coach, les préparateurs physique, les experts en petit-jeu, les cadets, bientôt les joueurs et joueuses auront besoin d’un twitter coach.

La dernière polémique date de ce week-end sur le LPGA Tour.

Agacée par les interruptions météo à répétition, Brittany Lincicome a émis le gazouillis suivant : « Le golf est parfois tellement frustrant, vivement que cette année se termine ».

Un tweet qui est mal passé chez sa consoeur Christina Kim qui a estimé son ancienne copine devait s’estimer heureuse de jouer ce Sime Darby LPGA Classic, un tournoi au champ de joueuses restreint.

« J’aurais donné n’importe quoi pour jouer là-bas (…) ça serait bien que tu te rappelles que des joueuses serait contente d’être à ta place » a-t-elle répliqué à Lincicome. Et pour cause, la bouillante CK, non-qualifiée pour ce tournoi en Malaysie, va même devoir repasser par la Q-School pour la première fois depuis 10 ans.

Une critique qui n’a pas tardé à trouver écho sur la toile: « Nous sommes dans un pays libre, j’ai le droit le dire ce que je veux, je ne commenterais plus aucun de tes posts, ça me fatigue »

Et croyez-le ou pas Brittany Lincicome, 5 victoires sur le LPGA, a ensuite commis l’irréparable en « unfollowant » le comte twitter de Cristina Kim. Cette dernière s’est d’ailleurs dit « déçue de perdre une amie pour avoir exprimé son opinion ».

(Credits Photo : Getty Images)

 

A propos de Monsieurgolf