Débuts fracassants pour Emiliano Grillo sur le PGA Tour

Par le 19 octobre 2015
email
Print Friendly and PDF

Pour son premier tournoi en tant que membre du PGA Tour, Emiliano Grillo n’a rien trouvé de mieux que de le gagner. Une deuxième victoire en ce mois d’octobre qui confirme tout le talent de ce joueur de 23 ans désormais 36e mondial.

-c- AP Emiliano Grillo

Après le rugby…le golf !

Le week-end sportif a décidément été très bon pour l’Argentine avec la victoire d’Emiliano Grillo au Frys.com Open.

Déjà vainqueur de la finale du Web.com Tour il y a deux semaines, l’Argentin formé au Texas s’est adjugé son premier tournoi en tant que membre du PGA Tour. Il est seulement le troisième à réaliser cet exploit sur ces quinze dernières années après Henrik Stenson en 2007 et Russell Henley en 2013.

Une victoire d’autant plus méritante qu’au départ cette semaine figurait quelques grosses pointures telles Rory McIlroy (26e), Justin Rose (6e), Brooks Koepka (41e) ou Hideki Matsuyama (17e).

Encore un putt d’1 m raté !

C’est grâce à un putt de 7m30 pour birdie au 18 que Grillo a été cherché ce score de -15 synonyme de playoff face à Kevin Na.

Un playoff qui aurait pu être bouclé dès le premier « extra-hole » par le joueur Argentin. Or, comme il y a six mois à Porto Rico, Grillo a tremblé au moment de conclure par un putt d’un mètre. Un impair réparé au 2e trou de mort subite.

Même si les « si » au golf n’ont que très peu de valeur, sans ce raté à Porto Rico, Grillo compterait déjà deux succès en huit tournois sur le PGA Tour. Cela donne une idée de son talent.

Et maintenant la Race to Dubai ?

Des qualités qu’il a déjà exprimées par intermittence sur l’European Tour, notamment cette saison. En effet, celui qui vient de fêter ses 23 ans occupe également la 59e place de la Race to Dubai.

Va-t-il s’y consacrer ou bien se focaliser sur le PGA Tour ? La réponse lui appartient.

Une chose est certaine, la relève d’Angel Cabrera est bien amorcée. Cette victoire de Grillo est en effet la deuxième Argentine en 2015 après Fabian Gomez cet été.

Avant eux, quatre « pumas » avaient connu le succès sur le PGA Tour : Roberto Di Vicenzo (5 victoires), José Coceres (2), Angel Cabrera (3), Andres Romero (1).

Prochaine étape la semaine prochaine à Vegas…

LEADERBOARD FRYS.COM OPEN

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.