Deutsche Bank – 3e tour : La chasse au Garcia est ouverte

Par le 2 septembre 2013
email
Print Friendly and PDF

Le golf est ingrat non ? En ce jour de fête du travail aux Etats-Unis, les joueurs vont devoir se lever plus tôt (à cause des orages) pour aller au boulot.

La tâche s’annonce compliquée pour ceux qui ambitionnent de remporter ce Deutsche Bank Championship. Henrik Stenson (-17), Graham DeLaet (-16), Steve Stricker (-16), Jason Dufner (-15) et Roberto Castro (-15), tous vont devoir se lancer à la poursuite de Sergio Garcia, leader à -19.

Tous les noms évoqués plus haut nous ont offert un beau et long spectacle…en particulier la dernière partie qui a mis plus de 5 heures à avaler les 18 trous d’un TPC Boston gorgé d’eau.

Un incroyable concours de précision

Dans ces conditions souples, les meilleurs ball strikers  du moment s’en sont donnés à cœur joie. La palme revenant à Graham De Laet avec un 62 qui pourrait le conduire tout droit à sa première victoire sur le PGA Tour.

Meilleur driver du circuit en 2013, le Canadien de 31 ans était venu pour assurer sa place en Presidents Cup. Au final, il pourrait bien repartir en plus avec un siège quasiment garanti au Tour Championship.

Woods et Mickelson hors sujet

Dans cette foire aux birdies, Phil Mickelson et Tiger Woods n’ont pas su trouver leur place. Lefty a encore joué dans le par, mais cette fois-ci de manière beaucoup moins excitante que la veille.

Quasiment assuré de conserver sa 1ère place à la FedEx Cup, Tiger a lui un peu lâché dans « un jour sans » (72). Le voilà désormais à treize coups de la tête à quelques heures d’offrir un repos d’une semaine à son dos.

De son côté Adam Scott même s’il n’est plus en course pour la gagne (-7 total), prend soin d’amasser de précieux points qui pourraient peser dans le décompte final à East Lake.

Dans la même veine, surveillons d’un coin de l’œil le retour de Rory McIlroy. Malgré une saison cauchemardesque pour lui, l’ancien n°1 est aujourd’hui aux portes du Top 30 FedEx.

Retour dans le jeu mais également retour d’un certain fighting spirit chez le Nord-Irlandais. En effet, un peu comme à l’USPGA, Rory a très bien réagi après un double au 14. Comment ? Huit birdies sur les 13 trous suivants.

A noter qu’il était suivi par sa copine Caroline Wozniacki, fraîchement éliminée de l’US Open de tennis féminin, pas d’orage donc dans son couple comme l’ont annoncé certains médias.

LEADERBOARD

4e tour à suivre sur Golf+ à partir de 18h15

[ooyala code= »Nja3QzZTrM1Hd5T–_yVfaYLvPwvck_r »]

(Credits Photo : AP)

 

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.