DP World Tour Championship – 1er tour : Les cadors au rendez-vous

Par le 22 novembre 2012
email
Print Friendly and PDF

Le McIlroy 2012, le Donald 2011 et le Kaymer 2010. Ca fleurait bon le grand cru golfique dans cette première journée du DP World Golf Championship.

Avec une Race to Dubaï promise à Rory McIlroy, on craignait en effet que le dernier tournoi de la saison sur l’European Tour ne ressemble à une partie d’entraînement entre millionnaires.

Fatigué après son cut raté à Hong Kong la semaine dernière, le n°1 mondial a de nouveau pu faire apprécier toute sa classe. Malgré un départ en douceur (1 birdies sur l’aller), McILroy a ensuite  cumulé cinq birdies sur le retour pour une carte finale de 66 (-6).

Scénario similaire pour Luke Donald qui a littéralement marché sur l’eau de ce parcours de Jumeirah. Sept birdies du 5 au 14 ont permis à l’actuel n°2 mondial de rendre une carte de 65 (-7), soit à un coup du record du parcours. Grâce à cette performance, l’actuel n°2 mondial devance d’un coup celui qui lui a succédé au sommet de la hiérarchie mondiale.

Cette brillante carte du joueur Anglais vient donner un peu plus de poids à la thèse selon laquelle mieux vaut s’imposer dans un tournoi mineur que de faire un Top 10 dans un tournoi plus important.

Vainqueur la semaine passée au Dunlop Championship au Japon (au lieu de s’aligner à Hong Kong), Luke Donald est revenu sur les bénéfices de ce voyage au pays du soleil levant : « Pendant un moment, j’ai joué en sachant que je ne pouvais rien rater. Je suis en pleine confiance, on se sent toujours différent après avoir gagné. Et le fait de gagner avec cinq coups d’avance m’a donné un coup de fouet supplémentaire ».

 

Kaymer dans le coup..comme les Français

 

De là à dire que Martin Kaymer aurait dû rejouer quelques tournois sur l’EPD*, il y a un pas de le kayser n’a jamais osé franchir (histoire de dotations peut-être). En délicatesse avec son golf depuis son accession à la place de n°1 mondial début 2011, le joueur Allemand est incontestablement un autre homme depuis son putt victorieux à Medinah.

Neuvième au WGC HSBC Champions à Shanghaï puis troisième la semaine dernière en Afrique du Sud, Kaymer semble bien parti pour connaître une nouvelle belle semaine à Dubaï. Avec deux greens ratés et une carte de 67 (-5), le 30e mondial conserve intactes ses ambitions de remporter un premier titre cette saison.

Des ambitions, les Français peuvent en avoir après une première journée durant laquelle tous sont descendus en dessous du par. Raphaël Jacquelin, déjà très vue la semaine dernière à Hong Kong (22e), a rendu une carte de 69 (21e). Romain Wattel et Victor Dubuisson sont également dans le tempo à respectivement un et deux coups de leur aîné.

Enfin si tant est qu’on puisse vraiment parler d’outsider dans un champ aussi relevé, attention à Lee Westwood (-5), Louis Oosthuizen (-5), Nicolas Colsaerts (-4) et Justin Rose (-4), auteurs d’un très bon départ.

 

*Mini-Tour européen sur lequel Kaymer a fait ses classes avant de rejoindre le Challenge Tour

 

[box type= »download »] LEADERBOARD ET TEE TIMES 2e TOUR (+ 3 heures à Dubaï)[/box]

[box type= »download »] 2e TOUR A SUIVRE EN LIVE A PARTIR DE 9H00 SUR GOLF +[/box]

(Credits Photo : Getty Images)

 

 

 

 

A propos de Monsieurgolf