Dufner : « Je n’ai toujours pas digéré la défaite en Ryder Cup »

Par le 25 janvier 2013
email
Print Friendly and PDF

Finalement il est sympa ce Jason Dufner non ?

On avait appris à le connaître à Atlanta lors de sa défaite face à Keegan Bradley lors du PGA Championship 2011.

Ses faux-airs de Coluche sont maintenant relégués au second plan devant les performances qu’il nous offre depuis. Deux victoires (presque trois) quasiment coup sur coup sur le PGA Tour et une sélection en Ryder Cup incontestable pour l’homme aux waggles.

Et pour « devenir un golfeur plus complet », le 11e joueur mondial a décidé de commencer sa saison sur l’European Tour, un circuit dont il n’a cessé de faire l’éloge pas comme….(et oui Bubba le Français est rancunier)

Un exil qui lui réussi plutôt bien puisqu’après une 9e place à Abu Dhabi, il est encore bien placé au Qatar Masters pour faire un nouveau Top 10.

Et pour compléter sa panoplie de joueur américain qu’on aime bien, Jason Dufner a confié qu’il n’avait toujours pas digéré la défaite en Ryder Cup.

« Ca me sert de motivation pour la prochaine »

Interrogé à ce sujet après la nomination de Paul McIngley, le joueur de 35 ans a confié « n’avoir toujours pas digéré cette défaite, d’autant plus que c’est une compétition qui a lieu tous les deux ans. Vous devez vivre avec cette défaite pendant deux ans…moi ça me sert de motivation pour représenter mon pays lors de la prochaine ».

Une jolie déclaration guerrière qu’appréciera sûrement le nouveau capitaine américain Tom Watson. Vainqueur de trois de ses quatre matches à Medinah, Dufner a toutes les armes pour prendre du poids dans la prochaine sélection.

S’il pouvait juste arrêter de chiquer du tabac, ça serait encore mieux…

(Credits Photo : Getty Images)

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.