Evian Masters – 1er tour : Lewis égale le record du parcours

Par le 27 juillet 2012
email
Print Friendly and PDF

Le 1er tour de l’Evian Masters est dans la droite lignée de ce qu’il se passe depuis le mois de mars sur le LPGA Tour. Yani Tseng qui se disait pourtant « fraîche » mentalement  est toujours dans le doute comme l’atteste sa carte de +4 (76).

Sûrement attisée par la perspective de rejoindre la Taïwanaise au classement mondial, Stacy Lewis est quant à elle de plus en plus impressionnante. La Texane d’adoption a réussi la performance d’égaler le record du parcours détenu depuis 2008 par Helen Alfredsson. Une carte de 63, d’autant plus méritante, qu’elle a eu lieu sur un parcours partiellement rallongé en vie du majorship de l’année prochaine. Ce score place la n°2 mondiale à la première place après cette première journée. Lewis devance de deux coups Hee Young Park.

La tenante du titre Ai Miyazato est à créditer d’une carte  juste en dessous du par (-1). Si elle veut espérer égaler les trois victoires d’Helen Alfredsson, la Japonaise devra mieux faire dans cet Evian Masters qui devrait se gagner aux alentours de -16 voire -18 selon la plupart des joueuses. A signaler que la Suédoise accompagne la souriante « Ai Mi » à -1. Même score pour l’une des attractions de cette semaine, Cheyenne Woods, la nièce du Tigre.

Cheyenne Woods, pro depuis cette année, participe à son premier Evian Masters (Getty Images)

Toujours du côté des anciennes lauréates, Paula Creamer et Natalie Gulbis se placent déjà en haut du leaderboard. La « panthère rose », vainqueure en 2005, a rendu une carte de 68 vierge de tout bogey. Deuxième Américaine de ce classement, Natalie Gulbis, victorieuse en 2007, a elle rendu une carte de 69.

C’est également à -3 que l’on trouve trace des premières européennes Sandra Gal et Suzann Pettersen, deux jeunes femmes dont on a récemment parlé sur le blog.*

Comme elles en ont malheureusement l’habitude à Evian, la plupart des françaises ont eu du mal à se faire une place au leaderboard.  La pression de jouer à domicile ainsi que la qualité du champ de joueuses ne font que rehausser la perf’ de Karine Icher (-2). La Castelroussine, auteur d’un très bon début de saison sur le circuit LPGA, devance d’un coup l’autre française sous le par, Gwladys Nocera.

[box type= »download »] LEADERBOARD[/box]

* En grand gentleman qu’il est Monsieur Golf ne vous donne que le lien vers les photos de Suzann. Sandra Gal ayant récemment déclaré qu’elle regrettait l’utilisation par ESPN des clichés qu’elle avait fait. Déclaration étonnante de la part d’une fille loin d’être une novice en la matière, puisque la mannequinat est sa deuxième activité après le golf. Mais bon si vous cherchez, vous trouverez.

(Credits photo : Matthew Lewis – Getty Images)

A propos de Monsieurgolf