Fin de disette pour Jason Dufner

Par le 25 janvier 2016
email
Print Friendly and PDF

Deux ans et demi après sa dernière victoire, Jason Dufner a retrouvé le chemin du succès à l’occasion du CareerBuilder Challenge. Une 4e victoire sur le PGA Tour peut-être synonyme de retour aux affaires pour le joueur de 38 ans.

Jason Dufner, Bill Clinton

Le Dufner 2013 semble bien loin.

Après avoir perdu dix kilos et sa plantureuse femme Amanda, le vainqueur de l’USPGA 2013 était retombé dans l’anonymat.

Craignant de voir sa carrière s’évanouir, le joueur de 38 ans a repris les choses en main aux côtés de son célèbre coach Chuck Cook.

Principal chantier, le putting. Un travail qui a payé sur les greens de La Quinta cette semaine avec seulement 76 putts pris sur les trois premiers tours, du jamais-vu en ce qui le concerne.

Le dernier tour, en particulier l’aller, a été plus difficile, raison pour laquelle, il a dû s’employer lors de deux trous de playoff pour venir à bout de David Lingmerth. Le Suédois dont c’est la 2e défaite en playoff dans ce tournoi après 2013.

Jason « Dubuisson » Dufner ?

Deux temps forts sont à retenir pour Dufner, qui avant cette semaine restait sur deux Top 10.

Le premier, une incroyable approche au milieu des rochers quasi rentrée pour sauver le par sur le 17, un trou avec un green en île surnommé Alcatraz.

Le second, un putt de 3m50 pour rester en vie lors du premier trou de playoff. Une petite victoire en soi pour Dufner qui a travaillé son agressivité sur les putts courtes et moyennes distances qui restent son principal point faible.

Sur le deuxième trou de mort subite, Lingmerth part à la faute envoyant son approche dans l’eau du PGA West. Dufner tient sa 4e victoire sur le PGA Tour avec en prime un bond de soixante places au classement mondial (120è à 60è).

Mickelson sur le bon chemin ?

Semaine de rédemption également pour Phil Mickelson dont c’était le premier départ depuis l’arrêt de sa collaboration avec Butch Harmon.

En terminant 3e à quatre coups du playoff, Lefty signe son meilleur résultat depuis le mois de juin. Même s’il n’a plus gagné depuis l’Open Championship à l’été 2013, le Californien se dit « très proche de trouver le déclic ».

Même discours chez son nouveau coach Andrew Getson qui estime que Phil « est en avance sur le tableau de marche ».

Un déclic qui ne serait pas de trop à Torrey Pines la semaine prochaine où Rickie Fowler et Jason Day seront de la partie.

L’Australien qui a passé sa semaine à l’entraînement en Californie avec quelques 8 à 9 heures d’entraînement quotidien….Ca promet !

Leaderboard Careerbuilder Challenge

(Credits Photo : AP)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.