Greenbrier – 2e tour : Every….thing can happen

Par le 6 juillet 2013
email
Print Friendly and PDF

Tous les joueurs ayant franchi le cut peuvent gagner dans ce Greenbrier. Ce scénario quasi-unique sur le PGA Tour est la principale attraction d’un tournoi dont les principaux favoris sont en retrait, à commencer par Phil Mickelson, recalé du week-end.

 

En trois tentatives, c’est le troisième cut raté par Lefty dans ce tournoi. Autrement dit, l’empreinte laissée par Lefty sur le parcours de White Sulfur Springs se résume à quelques grattes et basta.

En revanche, l’empreinte carbone de Mickelson risque elle de connaître un pic ces prochains jours. Après ce 3e cut raté en 2013, le Californien va multiplier les allers-retours entre San Diego et l’Ecosse. Au programme, reconnaissance de Muirfield et Scottish Open.

A noter que le Californien avait terminé 66e du dernier Open Championship disputé à Muirfield en 2002.

Tom Watson (63 ans) passe le cut

Du côté des rescapés tout est encore possible avec huit coups qui séparent le leader Matt Every (-9) de la ligne du cut.

Sur un parcours qui a vu le dernier 59 et avec la pluie prévue, la foire aux birdies risque de rebattre les cartes. Le 62 réalisé par Matt Every vendredi en est la preuve.

Dans ce contexte, attention à un joueur comme Russell Henley, victorieux dans des conditions de scoring similaires lors de sa victoire au Sony Open.

Enfin coup de chapeau à Tom Watson, 35e à -3. En cas de victoire, le joueur de 63 ans pulvériserait le record de Sam Snead, plus vieux vainqueur sur le PGA Tour à 52 ans.

LEADERBOARD

3e tour à suivre sur Golf + à partir de 20h

[ooyala code= »JqbjkyZDpwNiJ7lKHvcmRQma5PzYq376″]

(Credits photo : Getty)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.