Harmon pas inquiet pour Woods

Par le 15 mai 2012
email
Print Friendly and PDF

Trois « mauvaises » semaines de golf à la suite et les loups sont de sortie pour aboyer sur le cas Tiger Woods. Mais comme passion n’est pas raison, mieux vaut se fier à l’opinion d’une personne qui l’a entraîné pendant onze ans, Butch Harmon.

Après la 40e place de Tiger Woods au Masters, Butch Harmon n’avait pas manqué de glisser un petit tacle (volontaire ou pas ?) à Sean Foley : « Je le trouve trop mécanique. Il faut qu’il arrête cette quête du swing parfait et qu’il se remette à jouer au golf. Si Tiger sent qu’il doit faire un fade à un moment donné, il n’a pas besoin de quelqu’un qui lui dise comment faire » avait-il déclaré au Wall Street Journal.

 

« Manque de confiance sur le petit jeu »

 

Mais malgré un autre 40e place au Players la semaine dernière, Butch Harmon s’est cette fois-ci montré plus conciliant avec son ancien élève : « Vendredi, il a joué son meilleur round de l’année en terme de frappe de balle ». Le lendemain, l’Américain faisait encore mieux avec 10/14 au driving et 15 greens touchés. Un troisième tour qu’il a cependant joué en 72, la faute à un putting défaillant (33 putts) : « Je crois que Tiger a un problème de confiance avec son petit jeu, mais il va y arriver, c’est Tiger Woods bon sang ».

 

Tiger ne quittera pas Sean Foley

 

Alors Monsieur Golf n’a pas (encore !) la chance de pouvoir joindre Tiger au téléphone pour lui demander, mais tout porte à croire que les remarques de Butch Harmon sont prises en compte. En effet, comme nous vous l’annoncions ce matin Tiger va privilégier la compétition à l’entraînement comme jamais il ne l’avait fait ces dernières années.  

Pour autant, une séparation avec Sean Foley ne semble pas à l’ordre du jour. Un débat relancé la semaine dernière par Brandel Chamblee, ancien joueur devenu consultant pour la TV américaine: « Il faudrait qu’il vire Foley et qu’il retourne bosser avec Butch. Il a perdu l’art de jouer au golf et je pense que Butch Harmon pourrait l’aider ».

« Chacun à son opinion, et il (Brandel Chamblee) est payé pour en avoir une. Mais il n’est plus joueur à ce que je sache, donc point final » lui avait laconiquement répondu Tiger Woods le mardi précédant le Players Championship.

Le consultant incriminé avait d’ailleurs lui-même mis fin au débat qu’il avait voulu suscité : « Tiger ne quittera pas Foley de sitôt car il a trop d’ego pour avouer qu’il fait fausse route ».

(Credit Photo : Getty Images)

 

A propos de Monsieurgolf