Historique des blessures de Tiger Woods

Par le 13 mars 2012
email
Print Friendly and PDF

L’homme qui valait trois milliards ? Concernant Tiger Woods, on ne doit pas être loin du compte. Mais si la carrière du Tigre rime avec succès, elle s’accompagne également de blessures plus ou moins graves. Ces dernières années, de nombreux observateurs ont remis en cause les choix de Woods. Dernièrement, et encore plus après sa blessure survenue au WGC Cadillac Championshipce week-end, c’est le « Stack & Tilt », dont s’inspire son coach Sean Foley, qui est accusé  de trop solliciter la jambe gauche déjà meurtrie de l’ex-numéro un mondial.

 

Il y a quelques semaines, ce sont les déclarations de Hank Haney qui avaient fait grand bruit. Son ancien coach raconte dans un livre à paraître prochainement, que Tiger n’hésitait pas à s’infliger des footings en Rangers. Des séances d’entraînement inspirées de celles des Navy Seals, corps de Marine que Woods aurait envisagé de rejoindre il y a quelques années, ce que son agent a démenti.

Woods la poisse ? Woods le stakhanoviste ? Une chose est sûre, depuis ses débuts Tiger Woods n’a pas été épargné :

 

Décembre 1994

Tiger Woods abandonne lors du dernier tour du WGC Cadillac Championship après son tee shot au trou n°12. Dans un communiqué envoyé quelques heures après son abandon, le Tigre évoquera une douleur apparue au tendon d’Achille dès sa séance de practice matinale, laquelle ne fera qu’empirer tout au long de la journée.

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.