Honda Classic : Thompson crève l’écran

Par le 4 mars 2013
email
Print Friendly and PDF

Michael Thompson a fait fort.

Pour sa première victoire sur le PGA Tour, cet Américain de 27 ans a devancé cinq vainqueurs de Majeurs sur le PGA National, l’un des parcours les plus durs de l’année.

Balayé par le vent, le parcours floridien a malmené les joueurs avec seulement cinq scores sous le par dans ce dernier tour. Thompson, grâce justement à un score de -1 a pu conserver sa première place en devançant de deux coups Geoff Ogilvy, lui aussi auteur d’une carte en -1 (69).

Co-leader avant cette journée de dimanche, Luke Guthrie a rendu un 73 honorable vu les conditions. Un score qui permet au prometteur rookie de glaner son premier Top 10 sur le PGA Tour.

En plus d’Ogilvy, vainqueur de l’US Open 2006, Lucas Glover (4e), Keegan Bradley (4e), Charl Schwartzel (9e) et Graeme McDowell (9e) complètent un Top 10 où cohabitent vainqueurs de Majeurs et joueurs inattendus.

Ainsi Erik Compton, double transplanté cardiaque, termine 4e pour son premier Top 10 sur le PGA Tour. Même surprise de retrouver David Lynn à ses côtés.

Shoulders, présent sur  le PGA Tour grâce à sa 2e place à l’USPGA, n’est pas vraiment l’Anglais que l’on attendait ce dimanche. Mais avec une carte de 69, Lynn a fait mieux que Justin Rose (71) et surtout Lee Westwood.

Tiger Woods (74) doit « faire le ménage »

Le nouveau résident Floridien, malgré un très bon petit jeu cette semaine, n’a pu faire mieux qu’un 74. Score identique pour Tiger Woods, qui en l’espace d’un an aura tout connu sur le PGA National.

L’an dernier le Tigre avait en effet mis une pression terrible sur le futur vainqueur Rory McIlroy en jouant 62. Cette fois-ci Woods a également terminé par un eagle, mais pour jouer 74 : « Oui, aujourd’hui j’ai joué 62, ça devait être vers le trou n°12 (ndlr : 13 en fait) » a même plaisanté un Tiger visiblement peu abattu par sa performance.

« Je n’ai pas si mal joué que ça aujourd’hui, je perds une balle et j’en mets deux dans l’eau. Mis à part ça, je rate deux petits putts pour birdie, donc si on tient compte de ça, mon score aurait pu être correct. Je dois juste faire le ménage dans ma carte ».

…et Ogilvy « la lessive »

Pour le spectacle, espérons que Woods aura nettoyé son jeu d’ici 4 jours pour le deuxième Championnat du Monde de la saison au Doral.

Un Cadillac Championship auquel prendra part le vainqueur du jour Michael Thompson. Une surprise pour celui qui restait sur un 78-80 à Riviera et  trois cuts ratés sur quatre.

Son dauphin Geoff Ogilvy a lui aussi été pris de court par sa bonne performance : « Je vais devoir faire de la lessive. Je n’avais pas prévu de rester dans la région, je n’ai pas réservé d’hôtel mais bon la moitié du Tour habite dans le coin donc je crois que je vais réussir à trouver un lit où dormir » a déclaré l’Australien, désormais 47e joueur mondial.

Si les deux hommes ont hâte de jouer ce deuxième WGC, ce n’est peut-être pas le cas de Rory McIlroy. Après son abandon controversé cette semaine, le n°1 mondial a d’ores et déjà fait reculer sa conférence de presse du mardi au mercredi. Ca sent le mea culpa à plein nez….ou le rendez-vous chez le dentiste.

LEADERBOARD

[ooyala code= »53anJ0OTrex1asxqXSxqEnhNIYDecFQq »]

(Credits Photo : Getty Images)

A propos de Rédaction Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.