Honda Classic : Tiger rugit, McIlroy gagne

Par le 5 mars 2012
email
Print Friendly and PDF

Il ne manquait plus que ces deux-là en dernière partie et ça aurait été le rêve. Tiger Woods a en effet réalisé un gros 62 lors du dernier tour de ce Honda Classic pour finalement terminer deuxième derrière Rory McIlroy. Le Nord-Irlandais, malgré la pression de la carte rendue par le Tigre n’a pas craqué (-1) et s’adjuge le titre et surtout la place de n°1 mondial.

 

 

 

Couronné devant le maître

 

Dimanche, McIlroy est « tranquille » à six trous du bonheur quand soudain il entend la clameur de la foule. « C’était énorme, ca n’était pas une petite clameur pour un birdie ». Tiger Woods vient de terminer sa carte par un ultime putt de trois mètres sur le 18. Un finish birdie-eagle pour finalement rendre une carte de 62 au club-house, sa meilleure carte en carrière lors d’un dernier tour.
Un rugissement qui aurait pu mettre la pression sur le jeune Rory qui sort justement de son premier bogey sur le 12. Le Nord-Irlandais est à -11, soit un coup d’avance seulement sur Woods… et le terrible Bear trap reste à jouer. Le chouchou du public devient tout d’un coup l’homme qui ne doit pas succéder à Tiger Woods sur le toit du monde.
Mais ce Rory-là, n’est plus le Rory friable d’Augusta. Sur le 13, il rentre un putt de 2,5m pour reprendre une avance de deux coups qu’il conservera jusqu’à la fin. Cette troisième victoire sur le PGA Tour  lui offre à 22 ans, la place de n°1 mondial. Avant lui, seul Tiger y avait accédé de manière plus précoce (21 ans). A noter que cela fait désormais cinq ans que le PGA National se refuse aux Américains.

 

(Credit - Rainier Ehrhardt -AP)

 

 Lee Westwood régale, Tom Gillis résiste

 

En étant le seul joueur à jouer les quatre tours dans les 60, Tom Gillis s’est avéré être la menace la plus constante pour McIlroy. Mais à 43 ans, Tom Gillis n’a pas le golf ultra-agressif pour mettre la pression sur Rors. Deux birdies, trois bogeys après dix trous, pas de quoi faire trembler le Nord-Irlandais.  Belle semaine malgré tout pour ce journeyman qui, avec cette 2e place, réalise sa meilleure perf’ sur le PGA Tour.
Demi-finaliste la semaine dernière à Tucson, Lee Westwood a encore été impressionnant en Floride. A l’instar de Tiger Woods, Westy a esquissé ce qui ressemble à un reflexe pavlovien d’ancien n°1 mondial. Le Britannique, qui jouait deux parties devant Tiger, a rendu une carte de 63 pour finalement terminer 4e à quatre coups. Pour rappel, le record du parcours était de 64 avant que Brian Harman ne descende de son ovni vendredi pour faire 61. Les deux cartes rendues par les deux ex-n°1 ressemblent à un sérieux faire part, une semaine avant le Doral et surtout un mois avant le Masters.

 

Les stars se montrent

 

Au même titre que le rouge de Tiger, le vert de Charl Schwartzel a retrouvé des couleurs ces derniers jours. Cinq coups de retard au final pour celui qui défendra sa veste verte à Augusta. Un retard de cinq unités sur McIlroy que le Sud-Africain a accumulé lors d’une première journée poussive (71). Une trajectoire inverse à celle de Justin Rose qui partage avec lui cette belle 5e place. Leader après trente-six trous après deux 66, le Britannique s’est avéré moins précis le week-end. Tout indique cependant qu’il faudra compter avec lui sur ce Florida Swing, voire plus, lui qui a terminé 11e à Augusta l’année dernière.
Sous le jour déclinant de Palm Beach Gardens, l’Orange qui a du mal à passer au rouge à également brillé. Meilleur homme du week-end après Tiger Woods, Rickie Fowler a porté haut les couleurs d’Oklahoma  State ce dimanche avec une belle carte de 66, malheureusement assaisonnée d’un double bogey sur le par 4 du 6. Bon présage ou pas, la dernière carte de 66 qu’il avait claquée un dimanche en Floride, c’était au Doral l’année dernière pour une belle 8e place à la clé.

 

(Credits photo : Getty) 

LEADERBOARD

Rejoignez le forum de discussion avec les golfeurs passionnés du forum Golftechnic.com

 

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.