Humana Challenge : Mark Wilson remet ça

Par le 23 janvier 2012
email
Print Friendly and PDF

Les vacances Mark Wilson connaît. De tous les joueurs du PGA Tour, il semble être même celui qui met le mieux la coupure hivernale à profit. Cette victoire au Humana Challenge vient s’ajouter à ses quatre autres succès en carrière, tous enquillés avant la mi-mars : “ Novembre et décembre sont les deux seuls mois de l’année où je peux me vider la tête, où je pense moins au golf. Pendant cette période, je me remémore juste les choses que j’ai bien fait durant la saison. Ces deux dernières années, je suis sorti de cette coupure l’esprit très clair et entièrement focalisé sur ce que je faisais ». En 2011, Wilson était en effet sorti de ses vacances en enchaînant deux victoires sur ses trois premiers départs au Sony Open et au Waste Management à Phoenix. C’est justement dans l’Arizona qu’a lieu le prochain tournoi sur le PGA Tour, à surveiller donc…

Derrière Wilson, trois joueurs se partagent la place de 2e à deux coups (-22). Parmi eux on retrouve encore une fois Johnson Wagner. Neuvième au tournoi des Champions, vainqueur au Sony Open, l’homme à la moustache finit encore bien placé cette semaine. Un début de saison qui lui vaut de posséder deux cents trente points d’avance sur Wilson à la FedEx Cup après seulement trois tournois. Après avoir scoré 61 durant un 3e tour perturbé par le vent, Robert Garrigus signe une très belle 2ème place, son meilleur résultat depuis le Tournoi des Champions il y a un an (2e). Le puissant Américain (encore 310 yards de moyenne au drive cette semaine) pourra longtemps regretter son départ diesel : +6 sur les 17 premiers trous puis -28 sur les cinquante-cinq derniers alors qu’il a commencé par le Palmer Private qui n’est pas le plus difficile des trois. Une place de dauphin teintée de déception pour Garrigus mais porteuse d’espoir pour John Mallinger. Avec seulement quatre bogeys concédés cette semaine, cet Américain de 32 ans confirme la solidité dont il avait fait preuve l’année dernière sur le Nationwide avec six Top 10 en neuf départs.

Dans le Top 10, à noter la présence d’un Jeff Maggert (5e à -21) décidément très en forme en ce début de saison. Royal sur les greens, précis au drive, l’Américain de 47 ans revis après une saison 2011 compliquée qui l’aura vu arracher sa carte grâce à un dernier 66 au cinquième tour de la Q-School. Des joueurs habitués aux bons débuts de saison pointent également le bout de leur putter. David Toms et Ben Crane finissent respectivement 6e et 8e.

Enfin, petite déception pour Camilo Villegas. Le Colombien, à l’instar de Ben Crane, n’a que très moyennement goûté l’apparition du vent dans le désert Californien. En lice pour la victoire avant le moving day, Camilo poste deux cartes moyennes de 72 et 69 le week-end pour finir à la 19e place.

LEADERBOARD

[box]

Ils ont dit…

Mark Wilson : « Il a fallu rester patient à cause du vent mais dans cette situation, mon expérience m’a beaucoup aidé. Je savais que des birdies étaient possibles sur le finish du Palmer Private et heureusement j’en ai profité. » (…) Robert (Garrigus) et moi, nous avons pris beaucoup de plaisir, il y avait Zach (Johnson) dans le coup aussi. C’était un beau duel avec Robert, on s’est renvoyé la balle toute la journée. On a tous les deux fait birdie sur le 16, et puis au 18 je ne voulais pas lui laissé une chance de revenir à ma hauteur et j’ai réussi à faire ce dernier birdie pour me mettre à l’abri ».

 

Robert Garrigus : « C’est dingue quand on compare la situation qui était la mienne sur le fairway du 18 le jeudi (il était à +6) et celle qui était la mienne aujourd’hui. Vous vous rendez compte, j’aurai pu rentrer un putt pour eagle pour la victoire. C’est génial comme situation, c’est pour ça qu’on fait ce sport. Je suis du genre dur à cuire et je me suis rebellé ». (…) J’ai tout de même vécu une très bonne semaine, en particulier avec mon 61. Ce jour-là ça, j’aurais pu jouer 54. Je pouvais faire ce que je voulais je le réussissais et quand je ratais les putts c’était au pire une virgule. C’était dingue, je n’oublierai jamais cette journée ».

[/box]

[vsw id= »MvL1WbgR0XI » source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.