Jack Nicklaus adoube Bubba Watson

Par le 18 avril 2012
email
Print Friendly and PDF

Jack Nicklaus, aujourd’hui âgé de 72 ans rappelle souvent qu’il a du mal à se souvenir ce qu’il a fait la veille. En revanche le « Golden Bear » a  toujours en lui les sensations qui l’ont traversé après avoir joué les coups de golf qui ont construit sa légende.

Lors d’un dîner de charité organisé en début de semaine par son tournoi (Le Memorial – 31 mai au 3 juin), l’homme aux dix-huit Majeurs a évoqué tous ses souvenirs en compagnie du tenant du titre Steve Stricker.

Parmi les grands moments évoqués par les deux hommes, ce fabuleux coup de fer 5 réalisé sur le 16 lors du dernier tour du Masters 86. Cette année-là, Jack Nicklaus avait réalisé un retour canon en 30 pour rendre une carte de 65, et ainsi remporter à 46 ans son 6e Masters.

[vsw id= »loF8PfDdsjU&feature=youtu.be » source= »youtube » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

 

« L’un des plus grands coups de l’histoire du golf »

 

Même si aujourd’hui, Jack Nicklaus avoue ne plus avoir le temps de jouer au golf, il n’en conserve pas moins un œil attentif sur les performances des joueurs actuels. Durant ce même dîner, il n’a pas manqué de saluer le coup « incroyable » de Bubba Watson sur le 10 lors de son playoff face à Louis Oosthuizen.

« De là où il était c’était un coup très difficile à imaginer…peut-être parce que je ne me suis jamais retrouvé à cet endroit » a-t-il plaisanté par la suite. « Quand vous jouez un hook comme ça, la balle décolle très rapidement, là on aurait dit qu’elle dansait tellement elle avait de backspin et quand elle a touché le green, je me suis dit « waouh, ça c’est fort ». Le contact a été remarquable mais le contrôle de son swing l’est encore plus, pour moi c’est l’un des plus grands coups de l’histoire du golf ».

Toujours très élogieux, Jack Nicklaus a souligné que ce genre de coups, joués sous la pression, étaient « ce qui séparait les bons joueurs des grands joueurs ». Il sait de quoi il parle.

(Credits Photo : AP)

A propos de Monsieurgolf