Kraft Nabisco – 1er Tour : Amy Yang en tête, Tseng déjà devant

Par le 30 mars 2012
email
Print Friendly and PDF

Ca sent déjà très bon pour Yani Tseng. Après le 1er tour du Kraft Nabisco, la n°1 mondiale est troisième à deux coups d’Amy Yang. La Sud-Coréenne, auteur de la meilleur carte du jour (66) devance d’un coup l’Australienne Lindsay Wright.

 

Amy Yang est-elle un vrai danger pour la reine Yani ? Difficile en effet d’imaginer que la jeune Sud-Coréenne de 22 ans puisse priver la meilleure joueuse du monde d’un sixième succès en Majeur. Amy Yang n’a certes jamais gagné sur le circuit LPGA mais compte déjà trois victoires sur le Ladies European Tour. A 16 ans et 6 mois, elle était même devenue la plus jeune joueuse de l’histoire à s’imposer sur le LET après sa victoire à l’ANZ Ladies Masters en 2006.
« Il faut très bien jouer pour la battre. Il ne faut pas attendre d’elle qu’elle parte à la faute car elle n’en commet pas beaucoup. Amy, c’est une joueuse qui tape très droit avec un léger draw, ce qui fait que les coups qu’elle rate ne sont jamais des gros ratés qui font mal à la carte. Il va falloir jouer du très bon golf pour aller la chercher ».

Craintive ? Diplomate ? Yani Tseng est tout simplement objective lorsqu’elle parle de son adversaire. Yang, 14e joueuse mondiale reste en effet sur une 4e place au British Open et une 10e place à l’US Open. Cependant celle qui compte déjà dix-sept Top 10 sur le LPGA n’a pas particulièrement brillé cette année avec un seul Top 10 en Thaïlande pour l’ouverture de la saison sur le circuit nord-américain.

Portée par un putter en feu (19 putts !!), Amy Yang devance d’un coup l’expérimentée Lindsay Wright. L’Australienne, peu habituée à se retrouver à pareille fête dans les Majeurs (seulement trois Top 10 en carrière dont une 4e place au Kraft Nabisco en 2009).

 

Beaucoup de dégâts chez les favorites

 

La deuxième journée devrait nous aider à faire le tri entre les démarrages diesel et les méformes. Sans trop s’avancer, on peut affirmer que les chances de victoire se sont évanouies pour des joueuses comme Melissa Reid (+5), Laura Davies, Britanny Lincicome, Diana Luna (+4) ou encore Sophie Gustafson (+3).

Au-dessus du par, donc à plus de quatre coups de Yani Tseng, on trouve également de nombreuses favorites qui se sont égarées sur le parcours californien de Mission Hills. Morgan Pressel (+1), Christel Boejlon et Stacy Lewis (+2) restent cependant à l’affût de la fameuse « journée sans » qui avait privé de victoire la Taïwanaise à l’Australian Open et au HSBC Women Champions. Dur cependant de parier là-dessus vu la forme que tient la n°1 mondiale. Tseng, reste en effet sur deux victoires et dix cartes de suite jouées sous le par.

A signaler la belle première journée de Karine Icher. La Française est 47e à +1 en compagnie notamment de Maria Hjorth et, plus surprenant, de Michelle Wie.

(Credits Photo : Isifa/Getty Images)

[box type= »download »] Leaderboard[/box]

 

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.