Le LPGA Tour fait sa rentrée

Par le 12 février 2013
email
Print Friendly and PDF

En cette semaine de St Valentin, le golf mondial s’apprête à retrouver sa touche de romantisme avec la rentrée du LPGA Tour.

Le circuit féminin nord-Américain débute cette semaine en Australie à l’occasion de l’ISPS Handa Women’s Australian Open.

Une année 2013 qui s’annonce palpitante avec en point de mire la Solheïm Cup mi-août, et bien sûr The Evian Championship un mois plus tard. Le parcours haut-savoyard qui accueille le premier Majeur dans l’histoire du golf à se dérouler en dehors d’un pays anglo-saxon, quand même !

 

Objectif victoire pour Karine Icher

Patriotisme toujours, espérons que cette année 2013 soit celle de la confirmation pour Karine Icher. Auteure de six Top 10 en 2012, la Castelroussine espère connaître plus de réussite que l’an passé quand viendra le moment crucial : « J’ai frappé à la porte à quelques reprises l’an passé (ndlr : trois Top 5) mais ça n’a jamais tourné en ma faveur. Ca s’est joué à peu de choses..Rentrer le birdie ou avoir le bon kick au moment crucial » confie-t-elle dans une interview sur le site de la FFG.

Dans le même entretien, la 32e joueuse mondiale confirme qu’elle a (très) bien coché la Solheïm Cup et l’Evian Championship dans son agenda 2013.

Yani Tseng en reconquête

Si le début de saison dernière avait été difficile pour Karine, retour de maternité oblige, cette période avait été la meilleure pour Yani Tseng. La n°1 mondiale s’était en effet imposé trois fois en l’espace de cinq semaines avant de complètement sombrer, surtout lors des épreuves Majeures.

Sur le parcours du Royal Canberra, la Taïwanaise aura l’occasion de mesurer la marge qu’il lui reste face à Lydia Ko.

L’amateure de 15 ans, victorieuse la semaine dernière et véritable étoile montante du golf féminin, partagera sa partie avec Tseng et Michelle Wie, deux stars en plein doute.

Asie Vs. USA : Match déséquilibré ?

Le doute, une sensation que voudra également chasser Paula Creamer. La panthère rose, superbe joueuse, ne s’est imposée qu’une fois lors de ses quatre dernières saisons. Elle aussi, rêve de retrouver le niveau de jeu qu’il lui avait permis de s’imposer à quatre reprises en 2008.

En attendant un éventuel retour aux affaires de Creamer, le clan américain pourra se reposer sur Stacey Lewis. Joueuse de l’année 2012 avec ses quatre victoires, Lewis aura la lourde tâche de contrecarrer l’offensive asiatique sur le LPGA Tour.

En effet, pour la première fois de l’histoire, 2012 a vu  les quatre Majeurs être remportés par des joueuses Asiatiques. Parmi elles, Shanshan Feng et Na Yeon Choi apparaissent comme les plus dangereuses pour remettre ça en 2013. Attention également à la Coréenne Inbee Park, victorieuse à Evian l’été dernier.

En termes de densité de joueuses, la balance penche très clairement en faveur des Asiatiques. Un match, qui on l’espère, pourra être perturbé par des joueuses européennes comme Suzann Pettersen, Azahara Munoz et bien sûr Karine Icher.

A propos de Rédaction Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.