L’US Open pour Webb Simpson

Par le 18 juin 2012
email
Print Friendly and PDF

On voulait du suspense on l’a eu. Qui en effet, aurait pu prédire que Webb Simpson remporterait ce 112e US Open ?

L’Olympic Club nous a encore une fois offert un jeu de massacre puisque l’Américain remporte la mise grâce à un score total de +1.

De manière étonnante, ce sont les joueurs qu’on attendait le plus qui ont été les plus inhibés, et le terrible Lake Course de l’Olympic Club  les a croqués. Première victime à s’élancer Tiger Woods qui se retrouve à +6 après six trous. L’ex n°1 mondial limitera ensuite les dégâts avec une carte de 73 pour finir 21e à +7.

Si ce résultat est un échec pour Tiger, on ne peut pas en dire autant de la semaine californienne de Nicolas Colsaerts et Raphaël Jacquelin qui accompagnent Woods à +7. Le Lyonnais s’est d’ailleurs encore montré très solide avec une carte de 71 dans ce dernier tour.

Rendez-vous raté en revanche pour les favoris qu’étaient Lee Westwood, Ernie Els, Jim Furyk et Graeme McDowell. Tous ont rendu des cartes au-dessus du par. Westy  a vite perdu ses illusions en même temps que sa balle dans un arbre sur le trou n°5 (double bogey).

Les trois autres partiront à la faute sur les derniers trous avec une mention spéciale à Furyk, leader durant quasiment tout le 4e tour (sans réaliser le moindre birdie). Sur le 18, le vainqueur de la FedEx Cup 2010 avait encore son destin entre les mains pour pousser Simpson en playoff. Las, Furyk expédia un coup de wedge à 90 mètres dans le bunker. Une balle « plugée » le poussa même à concéder un ultime bogey pour finalement finir 4e à +3.

Accompagné de sa dulcinée au recording, Simpson regardait ensuite Graeme McDowell raté son putt de 6 mètres pour le playoff (ceux-là, il les garde pour la Ryder Cup !). Webb Simpson peut sourire, le trophée est pour lui !

C’est le premier titre Majeur pour ce joueur américain de 26 ans. Une victoire en forme de revanche, lui qui malgré ses deux victoires l’année dernière sur le PGA Tour, s’était vu raflé la Money List par Luke Donald lors du dernier tournoi.

La planète du golf continue de rendre fous les bookmakers puisque quinze joueurs différents ont remporté les quinze derniers Majeurs.

[box type= »download »] CLASSEMENT FINAL[/box]

(Credits Photo : How – Getty Images)

 

A propos de Monsieurgolf