McIlroy n°1 mondial : Le début d’un règne ?

Par le 5 mars 2012
email
Print Friendly and PDF

En remportant la cinquième victoire de sa carrière ce week-end au Honda Classic, Rory McIlroy est devenu à 22 ans, le deuxième plus jeune n°1 mondial de l’histoire. Comme un symbole, il accède au toit du monde en terminant devant Tiger Woods, un joueur à la trajectoire que beaucoup d’observateurs prédisent à McIlroy.

 

Depuis la création de l’Official World Golf Ranking en 1986, Rory McIlroy est le seizième joueur, et le premier Irlandais, à accéder à la 1ère place. Cette dernière a changé de mains à quarante-huit reprises dont cinq fois depuis octobre 2010 et les déboires de Tiger Woods. A noter que l’Américain a occupé ce siège pendant 623 semaines durant sa carrière. Une stat’ impressionnante qui tempère certaines déclarations qui font de McIlroy le possible successeur de Tiger. Une chose est sûre, si un joueur devait être amené à durer à cette place, ça serait lui.

 

Une technique « durable »

 

Premièrement, il n’a que vingt-deux ans et à cet âge, il n’y a guère que Martin Kaymer (27 ans) qui offre un ratio âge/palmarès « comparable ». « Sur le talent pur, je pense que Rory est supérieur à Tiger » avait déclaré Luke Donald en décembre dernier, un jugement partagé par beaucoup d’observateurs.
Très long malgré son mètre soixante-quinze, McIlroy possède en outre une fluidité dans son swing qu’il peut reproduire dans le temps sans risque de blessures. Une technique façonnée par Michael Bannon, son coach depuis l’âge de huit ans.
Enfin comme tout bon n°1 mondial qui se respecte, McIlroy se repose sur un putting solide. « Il a beaucoup plus de confiance en lui qu’il y a deux ans. A cette époque il n’avait pas le putting pour convertir ses bonnes semaines en victoires. Maintenant il l’a, et il commence à gagner régulièrement et ce n’est une surprise pour personne » analyse son ami Graeme McDowell, qui l’avait jadis pris sous son aile à ses débuts pro sur le circuit européen.
A cette époque Rory utilisait la même technique de putting qu’à ses débuts. Mais en mai 2011, quelques semaines après sa désillusion à Augusta, JP Fitzgerald son cadet, l’avait encouragé à aller voir le gourou du petit jeu Dave Stockton. Une rencontre suivie d’une deuxième il y a quelques semaines. Résultat, en 2012, Rory McIlroy est statistiquement le meilleur putter du PGA Tour avec une moyenne d’un coup et demi gagné sur les greens par jour.

Rory McIlroy et Caroline Wozniacki, le couple rebaptisé "Wozzilroy" par les médias s'affiche même sur le lobwedge du nouveau n°1 mondial

« Il y a beaucoup de jeunes avec du potentiel mais peu l’exploitent à fond, Rory lui a 22 ans, et il a déjà beaucoup  gagné.je pense qu’il est là pour longtemps, Il n’a pas le profil d’un joueur qui va se brûler les ailes ». Le compliment vient d’un connaisseur, le triple vainqueur de Majeur Padraig Harrington. Difficile d’évaluer la part du bien-être personnel dans cette réussite, mais l’entourage de McIlroy est sans conteste un plus pour le gamin d’Holywood. Les images de son père Gerry l’enlaçant après sa victoire à l’US Open sont encore dans toutes les mémoires.
Elles ont ensuite laissées place aus clichés plus vendeurs de son fils avec la tenniswoman Caroline Wozniacki, ex n°1 mondiale, sa petite amie depuis quelques mois.
Le fait de s’être affranchi de son agent de toujours Chubby Chandler en octobre dernier, est également un signe de la personnalité de plus en plus affirmée du jeune homme. En rejoignant la petite firme Irlandaise Horizon Sport Management, Rors a montré qu’il souhaitait garder le contrôle de sa carrière (et ne pas cohabiter avec Lee Westwood ?).

 

Tout réussi pour l’instant à Rory Mclroy, reste à savoir si le prodige Nord-Irlandais est à l’épreuve du temps.

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.