McIlroy : « Tout va bien avec Caroline »

Par le 7 mars 2013
email
Print Friendly and PDF

Ne faîtes pas les grands yeux, on y a tous pensé !

Après la dent de sagesse, le nouveau matériel, l’hypothèse de la rupture sentimentale a également été évoquée pour expliquer l’abandon soudain de Rory McIlroy au Honda Classic.

Une rumeur initiée par quelques médias Nord-Irlandais qui se sont étonnés de voir les deux tourtereaux mal en point au même moment.

En effet, 48 heures avant la fuite de Rory du PGA National, sa tenniswoman de petite-amie Caroline Wozniacki s’est fait éliminée du Malaysian Open par la 186e joueuse mondiale. Pour expliquer l’une des pires défaites de sa carrière, la Danoise a prétexté avoir de la fièvre.

Interrogé sur ce scénario, le jeune n°1 mondial n’a pas esquivé la question, ni aucune autre d’ailleurs : « J’ai connu une mauvaise journée de golf et Caroline a perdu un match, ça ne signifie en rien que notre couple se sépare. J’ai lu tout ce qui a été écrit et de ce point de vue, rassurez-vous tout va bien. J’ai hâte de la retrouver la semaine prochaine quand elle viendra à Miami ».

« J’ai très vite réalisé que j’avais pris la mauvaise décision »

En ce qui concerne son abandon à Palm Beach Gardens la semaine dernière, le Nord-Irlandais a répondu avec la même décontraction.

« Très vite j’ai réalisé que je n’avais pas pris la bonne décision. J’aurais dû rester, c’est une erreur et ça ne se reproduira plus. Ma dent me gênait c’est vrai, mais cette gêne ne justifiait pas un abandon ».

L’explication première ce cet abandon tient selon Rory de la frustration accumulée depuis le début d’année : « Abandonner, c’était comme ouvrir les vannes pour que toute cette pression s’en aille. Peut-être que cet abandon va m’être bénéfique pour la suite. Le golf n’est qu’un jeu, et j’ai peut-être un peu oublié ça cette année ».

Rory emmerde les jaloux

Un jeu que McIlroy et son coach de toujours Michael Bannon prennent très au sérieux : 10 heures au practice samedi, même tarif dimanche avant une autre séance ce lundi puis mardi matin.

Rory a ensuite pu s’enfoncer un peu plus moralement mardi après-midi en regardant son équipe de Manchester United se faire éliminer par le Real Madrid en Coupe d’Europe de football.

Avant de s’attaquer aux 4 tours du WGC Cadillac Championship cette semaine (voire moins si pas d’affinités), le double vainqueur de Majeurs a tout de même dû répondre à une autre taquinerie d’un journaliste.

Sur son compte Twitter, Rors a en effet beaucoup utilisé le hashtag #FTB ces derniers jours. Interrogé sur cette signature mystérieuse, le n°1 mondial a botté en touche expliquant que c’est une expression qu’il ne pouvait pas révéler en conférence de presse.

L’explication est venue plus tard du chanteur Irlandais Ron Keating qui a cette phrase tatouée sur son poignet gauche. FTB signifierait donc Fuck the begrudgers, merde aux jaloux…C’est sûr qu’en conférence de presse d’avant tournoi, ça aurait eu du mal à passer.

(Credits Photos : Getty Images)

 

A propos de Rédaction Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.