Miyazato, la victoire du sourire

Par le 2 juillet 2012
email
Print Friendly and PDF

Son sourire a déjà fait des ravages à Evian, et il commence à s’étendre de nouveau sur les fairways du LPGA Tour. Sans victoire sur le continent nord-américain depuis deux ans, Ai Miyazato a remporté sur le fil la sixième édition du Walmart NW Arkansas Championship, son deuxième succès cette saison après Hawaï fin avril.

 

Tradition respectée, le trophée reste en Asie même si la tenante du titre n’a pas tenu son rang. Méconnaissable et en plein doute, Yani Tseng (+5) a même assez largement raté le cut d’un tournoi qu’elle a remporté ses deux dernières années. Evènement, puisqu’elle n’avait raté aucun de ses 26 cuts précédents.

 

La révélation Félibert

 

Une surprise succédant à une autre, c’est la Vénézuélienne Veronica Felibert qui occupait la tête de ce Walmart NW Arkansas Championship avant ce 3e et dernier tour. La jeune femme de 27 ans s’était même forgé une avance intéressante de quatre coups. Une marge construite grâce à deux cartes de 65 et 66. Etonnant pour une femme, 723e joueuse mondiale, qui n’avait jamais scoré dans les 60 sur le LPGA Tour. Belle histoire donc pour Veronica, qui n’avait appris que dimanche soir qu’elle serait intégrée dans le champ (ndlr : elle était 2e remplaçante).

 

 

Veronica Félibert, révélation du week-end

 

Non, l’Espagne ne gagne pas tout

 
Chaleur (40°), nervosité de la dernière partie, le mélange était trop copieux pour la plantureuse Vénézuélienne, qui, d’un point de vue athlétique n’a rien à envier à Camilo Villegas. Felibert, seule joueuse du Top 20 à scorer au-dessus du par (+1) le dimanche, termine à une inespérée 4e place à égalité avec la Coréenne Inbee Park. La victoire aurait tout de même pu revenir à une autre hispanique en la personne d’Azahara Munoz. L’Espagnole a rendu une magnifique carte de 65 mais a malheureusement vu  son attaque s’échouer sur le car path sur le par 5 du 18.

 

Ai au finish, Icher 23e

 

Munoz hors-jeu, Mika Miyazato était la seule des cinq femmes de tête à pouvoir aller chercher un playoff face à son homonyme. Manquant de puissance (et de confiance ?), elle fut la seule joueuse des femmes de tête à jouer le dernier par 5 en régulation. Sa tentative de birdie avortée arracha le 138e sourire de la journée sur le beau visage d’Ai Miyazato. La Japonaise, partie avec cinq coups de retard sur Félibert avait, elle,  parfaitement négocié le dernier par 5 avec un birdie donné suite à une tentative de chip rentré pleine de panache. Une victoire qu’elle voulait plus que tout ? Ai s’en défend : « J’étais assez loin derrière et j’ai commencé cette journée détendue sans pression. Je ne pensais pas à la victoire, je voulais juste jouer mon jeu c’est tout ». Une attitude souriante et gagnante qui contraste avec la nervosité légitime de Veronica Felibert, novice à ce niveau.

Neuvième victoire sur le circuit LPGA donc pour Ai Miyazato qui devient la troisième joueuse à s’imposer deux fois cette année sur le circuit féminin nord-américain après Yani Tseng et Stacy Lewis. Une victoire qui lui permet justement de gagner trois places et de pointer au 3e rang au Rolex Ranking derrière ces deux joueuses.

Semaine frustrante pour Karine Icher. La Française, 3e après le premier tour, termine 29e après une dernière carte dans le par.

(Credits photo : Associated Press)

 [box type= »download »] LEADERBOARD[/box]

A propos de Monsieurgolf