Monty le pisse-froid

Par le 26 septembre 2012
email
Print Friendly and PDF

Un duel Woods – McIlroy le dimanche pour la gagne en Ryder Cup. Un spectacle dont tout le monde rêve, tout le monde sauf Colin Montgomerie.

Malgré le fait que l’Ecossais ne fasse pas partie du staff de José Maria Olazabal, Monty a tout de même confié à nos confrères du Sunday Telegraph une partie de la stratégie qu’il aurait adoptée concernant Rory McIlroy.

« Face à Francesco Molinari en 2010, Tiger était -9 après 11 trous (ndlr : victoire 4&3 pour Woods). Je pense que Woods est un joueur à éviter en simple, surtout devant son public ».

La solution pour le précédent capitaine est simple : « Il faut envoyer quelqu’un d’autre, pas notre meilleur joueur. Luke Donald, Sergio Garcia, Lee Westwood, Graeme McDowell, Ian Poulter, nous avons pleins de très bons joueurs, anciens vainqueurs de Ryder Cup sur qui l’on peut compter ».

Si comme l’affirme Montgomerie « battre Woods c’est couper la tête du serpent » alors qui de mieux placer que l’actuel n°1 mondial pour exécuter ce forfait ?

Talent pur ? Forme du moment ? Rory n’a rien à envier à Tiger sur ces points-là. Le facteur intimidation ? Pas un problème non plus. Sur les cinq parties qu’ils ont partagées pendant les playoffs FedEx Cup, Rory s’est montré plus performant à quatre reprises.

A croire qu’avoir remporté une Ryder Cup face à une faible équipe des Etats-Unis donne à Montgomerie l’illusion d’être un maître tacticien ? Mais bon apparemment il voulait qu’on parle de lui, c’est fait.

(Credits Photo : Getty Images)

A propos de Monsieurgolf