Northern Trust Open – 1er Tour : Kuchar en tête

Par le 15 février 2013
email
Print Friendly and PDF

Faut pas l’oublier, l’inventeur de la cash machine sur le PGA Tour c’est lui.

Surnommé ATM* en raison de sa capacité à enchaîner les Top 10 Matt Kuchar a pris la tête après le 1er tour de ce Northern Trust Open.

Sur un parcours de Riviera joué dans de parfaites conditions, le 22e joueur mondial a profité de la souplesse des greens du matin pour rendre une carte sans bogey de 63 (-7), sa meilleure carte sur ce parcours.

Il est vrai que même si l’on connaît sa régularité, on n’attendait pas le vainqueur du Players à pareille fête. Kuch’ n’a en effet jamais fait mieux que 14e en sept participations dans ce tournoi.

Le round des morts-vivants

Le souriant Kuchar devance d’un coup Sergio Garcia. Déjà 2e au Qatar il y a 3 semaines, la Valencien confirme qu’il est l’un des meilleurs pour passer d’un circuit à l’autre. Vainqueur du Wyndham Championship (après 4 ans de disette sur le PGA Tour) et surtout 3e du Barclays dans la foulée l’an dernier, el nino confirme son retour au tout premier plan.

Les deux hommes devancent le miraculé Brandt Jobe à -5. Si l’exemption médicale à vie existait, l’Américain de 47 ans en serait certainement le premier bénéficiaire. Parmi ces aventures en salle d’opération, citons juste ses deux phalanges sectionnées en 2006 alors qu’il passait le balai dans son garage, vous voyez le genre ?

Si pour notre plus grand plaisir le PGA Tour venait à organiser une étape à Lourdes, il pourrait également inviter Charlie Beljan. Vainqueur en fin de saison dernière du Children’s Miracle (ça ne s’invente pas !), le puissant Américain avait quand même passé une nuit à l’hôpital pour n’en sortir que quelques minutes avant le départ de son 3e tour. Alors qu’il reste sur quatre cuts ratés, la présence de cette brute de décoffrage  à la 4e place (–4) sur un parcours aussi difficile relève également du paranormal…

Dans ce Top 10 figure également Lee Westwood (-3) et David Lynn (-4).Bien inspiré ce dernier a choisi de venir sur le PGA Tour grâce aux gains de sa 2e place à Kiawah Island lors du dernier PGA Championship.

Fred Couples toujours là, pas Mickelson

Ce top 10 à Riveira est un véritable choc de génération puisqu’on y trouve aussi bien James « Gangnam style » Hahn (-4) que Fred Couples (-3). Pour sa 31e apparition à Riviera, le double vainqueur de l’épreuve a su,pour une fois, s’adapter à son départ matinal de 7h22 pour rendre une carte limpide de 68.

Snedeker, Kuchar et Couples, à croire que leur sponsor** n’a sous contrat que des joueurs qui tiennent la route.

Départ timide en revanche pour certaines têtes d’affiche comme Luke Donald (-2), Charl Schwartzel (-2), Nicolas Colsaerts (-1), ou encore le tenant du titre Bill Haas (-1). Ce dernier partageait d’ailleurs sa partie avec les deux autres acteurs du fabuleux playoff de l’an dernier Keegan Bradley et Phil Mickelson.

Des héros en demi-teinte avec, pour tous les deux, une carte dans le par.  Pas étonnant pour Bradley, pas encore dans le rythme en 2013, pour Mickelson le remake de la saison 2012 se précise. Accompagné d’un nouveau putter (encore !), Lefty est déjà loin de sa forme du TPC Scottsdale : « J’étais bien hier mais aujourd’hui j’étais pas dedans, j’ai commencé à jouer des pull-hooks ou et des coups en cut bloqués, j’ai dû me battre pour faire des pars. J’aurais pu faire mieux que ce 71, mais j’aurais pu surtout faire pire ».

A signaler que ce 1er tour a été interrompu quelques minutes avant la fin en raison du brouillard maritime (« marine layer »). Dustin Johnson (+5), Padraig Harrington (+6), Aaron Baddeley (+7) et Ben Crane (+9) en ont profité pour disparaître des écrans de contrôle.

*Distributeur automatique
** Bridgestone

LEADERBOARD – 2e Tour sur Golf + (21h)

[ooyala code= »9neThkOToWVhpTOiLCboGwkobTFQKm_Q »]

 

 

A propos de Rédaction Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.