Northern Trust Open – 2e Tour : ça pousse derrière Mickelson

Par le 18 février 2012
email
Print Friendly and PDF

Lefty adore le parcours de Los Angeles, le problème pour lui, c’est qu’il n’est pas le seul.

Au soir d’un 2e tour interrompu par la nuit, pas moins de dix joueurs se tiennent en trois coups. Phil Mickelson est certes toujours en tête de ce Northern Trust Open à -6, mais son 70 du vendredi (-1) lui fait perdre pas mal de terrain.

Parmi les poursuivants les plus pressants, on trouve Pat Perez (notre photo) qui s’étonne lui-même de sa performance : “Je me suis levé vendredi matin, je ne me sentais pas bien du tout, je ne sentais plus mon corps ». A vrai dire, l’Américain de 36 ans n’est pas très loin de la vérité, il le dit lui-même « il a mal joué », n’a trouvé que cinq fairways mais quand même douze greens. Son 65, meilleure carte du jour, il la doit à un belly putter qu’il a adopté en octobre dernier sous les conseils de son ami Tommy Armour III : « Je trouve que j’ai mal joué mais j’ai très bien putter (ndlr : 25 putts) »

Perez, 2e à -5, retrouvera samedi Phil Mickelson en dernière partie samedi, une première depuis sa défaite face à Lefty lors de l’Accenture Match Play 2008.

Derrière, Jarrod Lyle n’est pas exactement l’Australien que le public attendait, néanmoins son 65 le place idéalement en troisième position à -4.

Il est accompagné sur le podium de quelques têtes d’affiches dont certains spécialistes de Riviera. Jimmy Walker est de ceux-là ; l’Américain avait rendu trois cartes dans les 60 l’année dernière pour finir finalement 4e. Dans ce groupe de joueurs à -4, tous les autres ont déjà connu le succès sur le PGA Tour : Matt Kuchar, Carl Petterson, Jonathan Byrd.

Mickelson devra également se méfier du réveil de Bubba Watson, 8e à -3.

Même si l’on ne peut jurer de rien en golf, qui plus est sur un parcours aussi exigeant, Luke Donald (par), Dustin Johnson (-1), Nick Watney (+1), Adam Scott et Jason Day (+2) ne devraient pas se mêler à la lutte pour la victoire finale.

Enfin parmi les victimes du cut fixé à +3*, on trouve Fred Couples, Camilo Villegas et Mark Wilson. Sergio Garcia se trouve d’ailleurs juste au-dessus de cette ligne après son 76 du jour, soit sept coups de plus que la veille.

*Le 2e tour a été interrompu en raison de l’obscurité, mais étant donné le faible nombre de joueurs devant terminer leur partie, le cut ne devrait pas bouger.

(Crédits photo : Reed Saxon/AP)

LEADERBOARD

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.