Nouveau contrat en vue avec Nike pour Tiger

Par le 4 juin 2013
email
Print Friendly and PDF

« Ce nouveau contrat fera de Tiger, et de manière significative, le joueur le plus rémunéré au niveau du sponsoring » selon Mark Steinberg, son agent depuis 1998.

Le « de manière significative » a sans doute été prononcé pour titiller les représentants de Rory McIlroy. Le Nord-Irlandais qui en début d’année a signé un deal de 10 ans à 12m€/an avec la marque à la virgule.

Alors que le contrat actuel entre Nike et Tiger Woods signé en 2006 devait s’achever à la fin de cette année, il semblerait qu’un nouveau deal soit en passe d’être signé avant le début de l’US Open (13-16 juin).

Au moins 20m$ par an avec Nike ?

Bien sûr et comme c’est l’usage, ni la durée ni le montant sont évoqués par les deux parties mais au vu des performances actuelles du Tigre (7 victoires en 15 mois), nous pouvons estimer ce montant supérieurs à 20m$ annuels (15,3m€).

Bien qu’accusant 37 printemps, la valeur marchande de Tiger Woods n’a jamais semblé aussi grande. Le premier contrat qu’il avait signé en 1996 portait sur une somme de 40m$ sur cinq ans. Le second en 2001, s’élevait à 100m$ toujours sur cinq ans. Enfin, le contrat actuel signé en 2006, s’élèverait, selon Sports Illustrated, a près de 40m$ annuel.

« Je suis très excité par ce que le futur nous réserve et très heureux de continuer avec Nike » a par ailleurs commenté le joueur américain.

Une histoire démarrée avec les vêtements en 1996, la balle en 2000, les fers en 2002, les wedges en 2003, les bois de parcours en 2005 et le putter en 2010. Une stratégie qui contraste avec la démarche de Rory McIlroy qui a tout changé d’un coup à l’intersaison…un choix ou une contrainte on ne le saura sans doute jamais.

60m$ de gains en 2012

Une chose est sûre, le boycott de Tiger suite à ses frasques extra-conjugales est bien loin. Retombé à la 58e place mondiale en 2011 (son classement le plus bas depuis ses débuts pro en 1996), le n°1 mondial, avait alors perdu ses contrats avec Gilette, Gatorade, Accenture et AT&T.

Aujourd’hui, ses marques ont laissé place à Rolex, Fuse, EA Sports, Netjets et Kowa, une entreprise japonaise. Ainsi, selon Forbes, le premier milliardaire de l’histoire du sport toucherait environ 60m$ par an, dont 55 de revenus hors parcours.

Largement n°1 au classement mondial, favori du prochain US Open, homme heureux aux côtés de Lindsey Vonn, Tiger Woods s’apprête donc à s’offrir un nouveau matelas côté business.

Au niveau mondial, le Tigre était le 3e sportif le mieux payé du monde en 2012 derrière les boxeurs Manny Pacquiao (62m$) et Flyod Mayweather (85m$) toujours selon le classement établi par Forbes.

Au vu de sa forme actuelle, on peut tout de même penser que sa carrière durera un peu plus longtemps que les autres membres de ce podium de luxe.

(Credits Photo : Nike)

A propos de Hervé MARQUES

Prétendant éconduit de Natalie Gulbis, Hervé passe sa colère en envoyant des slices sur les golfs de la région parisienne. Lorsqu’il est hors d’état de nuire, vous pouvez le retrouver sous sa casquette de journaliste sur Canal+, Golf Channel…et Monsieur golf bien sûr !

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.