OMEGA Mission Hills World Cup : Preview

Par le 22 novembre 2011
email
Print Friendly and PDF

L’île de Hainan en Chine, accueille cette semaine la « coupe du monde de golf« . En préambule, il convient de rappeler l’historique et le fonctionnement de cette compétition. Crée en 1953 par John Jay Hopkins, l’évènement a su s’imposer au calendrier au gré des changements de nom (Canada Cup, World Cup, World Cup of golf puis l’actuel Mission Hills World Cup) et de formule. Initialement disputé en strokeplay cette compétition est aujourd’hui disputée en quatre tours, par alternance de FourBalls et Foursome.

Pérenne chaque hiver depuis 1953, la coupe du monde a du adapter son format avec l’arrivée du golf aux jeux Olympiques. Ainsi, depuis la victoire des frères Molinari en 2009 la coupe du monde se tiens désormais tous les deux ans. Nul doute que Mission Hills sera à la hauteur de recevoir l’évènement comme en 2008. A noter qu’il s’agit du plus grand complexe de golf au monde avec pas moins de 12 parcours 18 trous.

Si pour certains le golf c’est avant tout du strokeplay en simple, il faut bien avouer que les compétitions par équipe (de type Ryder Cup, Seve Trophy, President’s cup) attisent les foules. A ce titre, la coupe du monde de golf n’a jamais été boudée, preuve en est les quelques « monstres » qui ont inscrits leurs noms au palmarès de la compétition :

Ben Hogan & Sam Snead USA (1956) – Torakichi Nakamura & Koichi Ono JAP (1957) – Jack Nicklaus & Arnold Palmer USA (1963/1964)  –  Jack Nicklaus & Lee Trevino USA (1971) – Seve Ballesteros & Antonio Garrido ESP (1977) – David Llewellyn & Ian Woosnam WAL (1987) -Ben Crenshaw & Mark McCumber USA (1988) –  Torsten Giedeon & Bernhard Langer GER (1990) – Fred Couples & Davis Love III USA (1992/93/94/95) – Ernie Els & Wayne Westner SA (1996) – Pádraig Harrington & Paul McGinley IRL (1997) –  David Carter & Nick Faldo ENG (1998) – Mark O’Meara & Tiger Woods USA (1999) – Paul Casey & Luke Donald ENG (2004) –  Colin Montgomerie & Marc Warren SCO (2007) –  Robert Karlsson & Henrik Stenson SWE (2008)

Arnold Palmer (g) et Sam Snead (d) vainqueurs en 1960 à Dublin

Bien que les américains trustent les victoires depuis la création de la coupe du monde (23 victoires sur 55 éditions), les 6 dernières victoire sont à mettre à l’actif européen, une raison supplémentaire pour se permettre de conclure sur un petit ALLEZ LES BLEUS !

Site officiel

A propos de Rédaction Monsieurgolf

2 Commentaires

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.