Open de Porto Rico : Matt Jones accroît son avance

Par le 10 mars 2012
email
Print Friendly and PDF

Du vent et un parcours appartenant à Donald Trump, c’est également le programme du deuxième tournoi de la semaine sanctionné par le PGA Tour.

Dans ces conditions, c’est Matt Jones qui s’en sort le mieux en jouant cinq sous le par (67). Un score qui lui permet de porter son avance à trois coups sur George McNeill dans cet Open de Porto Rico.

Jones, co-leader la veille avec McNeill, n’a concedé aucun bogey dans cette deuxième journée pour prendre seul la tête à -11. A noter que l’Australien de 31 ans ne s’est encore jamais imposé sur le PGA Tour. « J’ai très bien putté, et mon chipping a été encore meilleur. Du tee au green c’était un peu mieux hier (jeudi), j’ai raté quelques greens ».

Compréhensible surtout l’on a face à soi un vent continu de 40 km/h. “J’ai grandi en Australie, donc le vent j’en ai l’habitude. Dans ma vie, j’ai plus souvent joué avec du vent que sans. Je préfère quand il y en a car j’ai tendance à être moins préoccupé par le score dans ces conditions. Je joue les coups les uns après les autres et j’essaie de jouer de manière plus intelligente ».

La star Japonaise Ryo Ishikawa joue pour la première fois ce tournoi après avoir raté sa qualif’ pour le WGC à Doral. Une première expérience plutôt positive jusqu’à présent puisque le Japonais est 3e à quatre coups de la tête. « Mon petit jeu était bien en place, ça m’a permis de sauver des pars et de me créer quelques chances de birdies. J’ai eu de la chance de jouer le matin alors que le vent ne s’était pas encore levé. Vers la fin, le vent commençait à souffler et j’ai pu m’apercevoir que ce parcours était beaucoup plus difficile dans ces conditions ».

(Credits Photo : AP)

[box type= »download »] LEADERBOARD [/box]

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.