Open de Saint Omer Round 1 Fight !

Par le 14 juin 2012
email
Print Friendly and PDF

La première journée aura tenu toutes ses promesses à Saint-Omer ! Coté scoring, le tracé de l’architecte Néerlandais Van Heel assume sa réputation de parcours difficile car malgré des conditions de jeu parfaites – températures confortables et un petit vent d’est – seul une quinzaine de joueurs ont bouclé leur ronde sous le par.

Lës dånøis ën førcë !

Thomas Norret, Anders Hansen et Andreas Harto ont lancé les hostilités des parties du matin avec des départs canons. Tous les trois sous le par et en haut du leaderboard après 9 trous, ils se sont peu à peu essoufflés enchainant quelques vilains bogey. Coté anglais on démarre doucement mais on termine fort ainsi Adam Gee (-4), Simon Wakefield (-4),  Steven Tiley (-2) et Gary Lockerbie (-2) sont déjà confortablement installés dans le top 10.

Matthew Zions déjà en difficulté.

Le passé nous a montré que défendre son titre à Saint Omer n’était pas une mince affaire. Martin Wiegele l’avait appris à ses dépends l’an dernier et l’Australien Matthew Zions, vainqueur l’an dernier avec une confortable avance de 7 coups semble déjà condamné à cravacher pour sauver les meubles. Auteur d’un vilain triple Bogey au 17 et d’un retour plus respectable , Zions devra passer à la vitesse supérieure demain s’il veut jouer les premiers rôles.

Départ canon !

Jouer sous le par sur le parcours du Val est déjà une excellente carte, mais casser la barre des 68 relève de l’exploit ! C’est pourtant ce qu’ont réalisé les anglais Adam Gee (67) et son compatriote Simon Wakefield (-4). Même score pour le  Sud Coréen Shiwam Kim (67) auteur d’une première saison prometteuse sur le challenge tour. A noter également le bon premier tour de Darren Fichardt, Raymond Russel l’espagnol Raul Quiros (68).
Les français se placent.

Quand c’est bien il faut le dire. C’est donc une excellente première journée pour une bonne partie des français en lice.  Anthony Snobeck (-2),  Julien Grillon (-1) et Edouard Dubois (-1) bouclent leur ronde sous le par pendant que Jeff Lucquin, Raphael Eyraud, Julien Guerrier et Alex Kaleka jouent le par. C’est beaucoup moins bien pour François Delamontagne (+6), Damien Perrier (+5), Baptiste Chapellan, Benjamin Hébert et  Christophe Brazillier (+6) qui devront cravacher demain pour arracher le cut.

La route est encore longue jusque dimanche et les conditions climatiques devraient se compliquer sérieusement (pluie vendredi et vent violents samedi). Pour espérer jouer les premiers rôles, pas besoin de sortir une carte de 63 du chapeau, quatre tours solides sous le par suffisent souvent pour accrocher le podium. Rappelons qu’en 2010, seuls dix joueurs avaient terminés sous le par contre quatre l’an dernier.

Allez les frenchies on y croit !

[box type= »download »] Leaderboard Tee TimesSite Officiel[/box]

A propos de Olivier DOAN