Pendant ce temps là, les français sont en vacances…

Par le 9 août 2013
email
Print Friendly and PDF

Alors que se joue cette semaine le dernier majeur de la saison avec l’USPGA, faisons un point à date sur la saison des français sur le Tour Européen, qui se terminera d’ici moins de 8 tournois pour certains.

1. Les français loin du niveau majeur.

Premier constat, en rapport avec l’USPGA, la saison fut pauvre en prestation majeure pour le clan français. Loin de Carnoustie 99, ou de Muirfield 2002, ou encore de l’US OPEN 2010 avec Grégory Havret prenant la deuxième place, seul un français a disputé une épreuve majeure en 2013, Gregory Bourdy à The Open Chamionship (le british), l’une des plus maigres participations en majeur depuis des années !

2. Toujours pas de français dans le top100 mondial

Raphael Jacquelin et Victor Dubuisson se tirent la bourre aux portes du top 100 depuis quasiment le début de saison, mais il leur manque quelques grosses performances pour passer le cap du top 100, et y rester !

3. Quelques bonnes surprises

Deux joueurs venant du Challenge Tour ont confirmé avoir le niveau pour rester parmi l’élite. Alexander Levy, 3è sur l’un des plus gros tournois de la saison, le BMW International Open et Alexandre Kaleka, 2è du M2M Russian Open ont fait un grand bond en avant au ranking de la Race to Dubaï, leur permettant ainsi de pouvoir envisager finir dans les 110 premiers à la fin de la saison. Tout n’est pas encore bouclé, il faut encore confirmer et prendre quelques points, mais une bonne partie du boulot est effectuée.

4. Les joueurs déjà assurés d’être membre pour 2014

Raphael Jacquelin, toujours numéro un français au ranking mondial, et en tête à la Race toi Dubaï côté français, a été le seul français à soulever un trophée cette saison sur le Tour Européen. Avec un demi million de gains, et un trophée, il est bien sur assuré d’être membre en 2014 sur le Tour Européen, on espère juste qu’il poussera un peu dans les tours d’ici la fin de la saison…

Thomas Levet, dispose d’une exemption jusqu’à fin 2014, grace à sa victoire à l’Open de France 2011. Loin de son meilleur niveau en 2013, Thomas est toujours capable de nous faire de belles surprises…

Victor Dubuisson et Gregory Bourdy dans la foulée de Raphael Jacquelin sont actuellement dans le top 60 de la Race to Dubaï, assurés bien entendu de la carte de membre en 2014, ils sont surtout en piste pour aller jouer les tournois du Fall Series, le final de la Race to Dubaï.

Romain Wattel, Julien Quesne et Gregory Havret semblent avoir accumulé assez de gains pour figurer dans les 110 à la fin de la saison.

Cela nous donne donc sept joueurs assurés (ou quasi) d’avoir la carte de membre pour 2014. D’autres prétendants sérieux (Alexander Levy et Alex Kaleka) seront à suivre de près, et on peut ajouter deux joueurs du Challenge Tour très bien placés au ranking : François Calmels et Victor Riu qui pourraient amener 10 à 11 joueurs tricolores sur la Race to Dubaï en 2014.

D’autres prétendants sont encore en piste pour intégrer ce clan français : Snobeck et Gonnet déjà membre du Tour en 2013, auront par contre besoin de très gros résultats, mais aussi quelques joueurs du Challenge Tour peuvent encore booster leur fin de saison (Hebert ou Dubois par exemple), après il restera les cartes d’accès par la Q-School en fin d’année !

En attendant, ce sont les vacances pour les joueurs du Tour non qualifiés sur les épreuves majeures, avant la reprise dans deux semaines à Gleneagles !

A propos de Damien Caron

Véritablement passionné par tout ce qui touche la petite balle blanche, Damien suit depuis plus d'une décennie l'actualité des circuits pro, les nouveautés matériel, l'évolution de la sphère web golfique, et le développement du golf en France.

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.