PGA Tour – Les plus beaux coups de l’année (n°6)

Par le 16 décembre 2011
email
Print Friendly and PDF

Le PGA Tour a sélectionné les 10 plus beaux coups de l’année sur le circuit Nord-Américain. Tous les jours de la semaine jusqu’au week-end de Noël, Monsieur Golf vous les raconte et revient sur l’année de son auteur.

Que faisiez-vous il y a vingt ans ? David Toms lui gagnait sa carte sur le PGA Tour. Vingt ans après, l’Américain se retrouve 6e de ce classement des plus beaux coups de l’année. Sa force ? Une précision hors pair avec ses fers comme l’illustre ce coup. Nous sommes au Players Championship sur le 72e trou et David Toms a absolument besoin d’un birdie sur le 18, le trou le plus difficile du TPC Sawgrass. Son drive est parfait, mais comme le golf est injuste, c’est un divot qui vient accueillir sa balle. 162 mètres lui reste à couvrir sur un des trous les plus importants de sa carrière. Au lieu de prendre un fer 6, le vainqueur de l’USPGA 2001 décide de frapper un coup de fer 5 tenu pour faire rouler sa balle juste ce qu’il faut pour qu’elle rejoigne le drapeau en fond de green. Le reste n’est que maîtrise, une approche qui vient s’échouer à 5,5m du drapeau, Toms convertira le birdie. Sous ses airs de bon père de famille, le diplômé de LSU vient tout simplement d’enchaîner trois coups de golf parfaits sur le trou le plus difficile d’un tournoi considéré comme le 5e Majeur. David Toms s’inclinera ensuite en playoff face à K.J Choi sur le fameux green en île du 17.

[vsw id= »8SvdnbZYzLU » source= »youtube » width= »560″ height= »315″ autoplay= »no »]

Le Jimenez Européen ?

Une « défaite » qui ne va pas pour autant anéantir le bon rush de David Toms. Deux semaines plus tard, il remporte le Colonial devant un autre Coréen Charlie Wii. Première victoire depuis cinq ans et demi, période pendant laquelle les blessures à répétition ne lui ont pas permis de faire mieux que ses treize victoires sur le PGA Tour. Sa régularité retrouvée à 44 ans fait de ce génial manieur de balle un golfeur très redouté. Un talent qui lui a notamment permis de briller sur le très sélectif Royal Melbourne durant la Presidents Cup. Avec trois victoires pour une seule défaite, David Toms a été le 3e meilleur Américain de la compétition et s’est même permis d’humilier 7&5 un Robert Allenby qui avait pourtant été choisi par Greg Norman pour sa parfaite connaissance de ce parcours.

Sa gestion du 18 à l’Atlanta Athletic Club pour s’offir l’USPGA  en 2001 face à Phil Mickelson est restée dans toutes les mémoires et est encore montrée dans toutes les écoles de golf comme un exemple de stratégie sur un parcours*. Un coup de génie qui résumé à lui seul le style de ce joueur. Pas de drive à plus de 300 mètres, pas de tenue flashy, David Toms n’a pas le profil idéal pour le marketing du PGA Tour mais il devrait encore en embêter quelques-uns l’année prochaine.

David Toms en 2012

–          1 victoire, 7 Top 10, 20e à la FedEx Cup
–          Majeurs : Masters (T24), US Open (MC), British Open (DNP – Blessé à la hanche ), USPGA (4)..c’était d’ailleurs à Atlanta, dix ans après sa victoire
–          6e en green pris en régulation (70%)
–          6e en précision au drive (71%), 175e en distance avec une moyenne de 279 yards (255m)
–          9e au score moyen (69,71)…avec une tendance à flancher après le cut puisqu’il est 3e en moyenne après 36 trous
–          Joueur le plus précis entre 180 et 205m et 6e à moins de 50m. Ca coince en revanche après 230m (au-delà du Top 160)
–          2e joueur sur les par 3, 7e sur les par 4
–          18e meilleur putter sur le PGA Tour

*Au lieu d’attaquer ce par 4 en 2 comme l’avait fait Mickelson, David Toms s’était laissé un « pitch and putt » de 80m. Option payante puisqu’il plaça la balle à 3m du drapeau pour assurer un par synonyme de 1ère victoire en Majeur. Son score de 265 est d’ailleurs le record du score le plus enregistré dans l’histoire de l’USPGA.

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.