Farmers Insurance Open : Preview

Par le 25 janvier 2012
email
Print Friendly and PDF

Ahhh Torrey Pines, le parcours où Tiger Woods  aurait « dû » faire sa rentrée. Impossible cependant de ruminer très longtemps l’absence du Tigre au vu du champ de joueurs présent cette semaine pour ce Farmers Insurance Open.

Phil Mickelson, Rickie Fowler, Dustin Johnson ou encore Bubba Watson, la deuxième étape du West Coast Swing réunit ce qu’il se fait de mieux sur le PGA Tour. Les deux derniers cités figurent comme d’habitude parmi les favoris sur le plus long parcours de l’année avec les 7698 yards (7040m) du South Course. Le North Course, deuxième parcours de la rotation cette semaine, affiche lui un plus modeste 7067 yards (6492 mètres) et est réputé comme plus facile*.

Plus que le parcours, ce sont les conditions météo qui pourraient dessiner le portrait-robot du vainqueur cette semaine. Selon l’ancien directeur du tournoi Tom Wilson la pousse de l’herbe ces dernières semaines a été favorisée et les précipitations enregistrées en début de semaine pourraient offrir un rough allant de « 10 à 12 cm ». Sachant que les prévisions annoncent un temps sec, les greens vont se raffermir tout au long de la semaine. Prime donc à la précision plus qu’à la puissance sur le parcours de La Jolla. Avec des pourcentages de fairways touchés qui dépassent rarement les 50% sur les deux parcours, des joueurs comme Bill Haas (70% de fairways touchés et leader en greens en régulation) ou encore Keegan Bradley pourraient bien tirer leur épingle du jeu.

Phil Mickelson, titré à trois reprises à Torrey Pines, est bien sûr le favori du public Californien cette semaine. Les trois bonnes cartes rendues par Lefty la semaine dernière au Humana Challenge laissent entrevoir un bon résultat pour celui qui a passé dix-huit fois le cut en vingt-deux participations ici. Brandt Snedeker, brillant 8e la semaine dernière à La Quinta et auteur d’un 61 record  sur le parcours nord en 2007 est également un sérieux prétendant à la victoire. Avec 917 186$ gagnés sur le parcours Californien (10% de ses gains en carrière ! ), Snedeker peut lui aussi revendiquer le fait de jouer sur son parcours fétiche.

Réponse à partir de jeudi avec les quatre tours à vivre bien sûr sur le blog de Monsieur Golf.

A propos de Monsieurgolf

vos réactions nous intéressent, laissez-nous un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.